-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les artisans exposent leurs œuvres au Sofitel : Des mains d’or

Les artisans exposent leurs œuvres au Sofitel : Des mains d’or

L’artisanat est florissant en Algérie grâce au génie de nos artistes, ne cessant d’évoluer pour présenter des œuvres toujours plus raffinées. C’est le constat après une visite de l’exposition se tenant en ce moment au Sofitel.

En plus du génie de ces artisans, hommes et femmes, leurs œuvres reflètent la magie de la dextérité de leurs auteurs et on peut dire que ce sont des mains en or qui les ont créées. De fait, un exemple vivant est offert dans cette exposition par la beauté, la délicatesse, la finesse des bijoux présentés par la maison Izoran de Tizi Ouzou. On ne peut être qu’admiratif devant de telles créations, utilisant des matériaux locaux, s’inspirant et s’appuyant sur le patrimoine culturel légué par les ancêtres. Quelle fierté pour la personne de pouvoir porter une bague, un bracelet, des boucles d’oreilles ou simplement un discret pendentif ! On peut estimer que de telles œuvres n’ont pas de prix.

Il faut dire que ces pièces sont uniques, impossibles à reproduire, car la main agile et précise qui les a créées est loin de ressembler à une machine industrielle fabriquant à l’infini le même objet. De plus, ces produits ont une âme. Ils sont vivants, respirant à pleins poumons la chaleur humaine. Ils sont vite adoptés par le corps, comme s’ils en faisaient partie, et surtout pas comme un corps étranger. Les mêmes idées sont valables pour cet artisan de Djelfa, participant à cette exposition. Ahmed Mohamadi travaille exclusivement avec la laine de chameau. Il réalise des merveilles dans le vêtement fin, aux couleurs naturelles, se traduisant par des tenues basées sur le traditionel, mais magnifiquement modernisées et adaptées à la mode d’aujourd’hui. Quelle élégance pour celui qui porte ces vêtements et quelle sensation de bien-être procure la douceur du tissu naturel à 100 % !

D’autre part, le visiteur s’arrête, émerveillé par les dattes fourrées. C’est la géniale artisane Lamia Ali Khodja, de la maison Dar El Hana, qui les crée avec un soin inimaginable et une patience d’ange. Chaque pièce est une œuvre d’art et on passerait son temps à l’admirer plutôt qu’à la déguster. Bien mieux, ces dattes, d’un univers rare, sont présentées dans des coffrets d’une délicatesse digne de précieux bijoux pour en faire des cadeaux somptueux.

Ce sont les mêmes soins, aussi précis, qu’apporte la talentueuse Sid’Cheikh de la maison le Diamant sucré, dans les subtiles pièces de confiserie faites avec la Halwa Turc. Par ces créations uniques, elle invite le visiteur à donner une touche d’originalité aux événements personnels et professionnels.

Cette exposition brille de mille feux également dans la broderie traditionnelle, les tenues de soirée à la mode algérienne, la poterie d’art et aussi des objets très fins avec pour matériau les tiges d’alfa.

Il faut ici saluer la direction du Sofitel pour une telle initiative de réunir aussi nombreux nos artisans, et de les faire ainsi connaître par ses clients étrangers. Ces artistes qui présentent des chef-d’œuvre donnent une très belle image du savoir-faire algérien, une compétence et un génie qui doivent aussi passer les frontières et rivaliser avec ce qui se fait de mieux dans le monde. Aujourd’hui, ce monde veut se détacher de la production industrielle, sans âme et dépersonnalisée. C’est la ruée au bio pour l’alimentation et pour la vie de tous les jours, le goût porté aux objets faits main, surtout quand ils sont créés avec amour, passion, respect de la nature, une grande concentration et bien sûr, dans les règles de l’art.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email