-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les anciens condamnés à mort déclarent la guerre à Boudina

Les anciens condamnés à mort déclarent la guerre à Boudina

Les membres du bureau national, du Conseil national ainsi que les fondateurs de l’Association des anciens condamnés à mort viennent de désigner un coordinateur national, déclarant ainsi la guerre à l’ancien président, Mustapha Boudina.

Cette action qui suscite l’unanimité des membres de l’association, a eu raison « des agissements commis par Boudina Mustapha qui ne jouit plus des prérogatives lui permettant de présider ou de gérer l’association, et ce depuis l’année 2012 date de la création de son parti politique (MCL) », lit-on dans un communiqué rendu public hier. A cet effet, les membres de l’association ont donné « procuration spéciale, portant n°16/2014 du 27/05/2014, à M. Mouhoun Djilali, en qualité de coordinateur national des anciens condamnés à mort », selon les termes du communiqué de l’association dont nous détenons une copie.

Ils affirment que « par le présent avis, nous tenons à dénoncer et à informer l’ensemble de nos frères et les autorités concernées des agissements de Boudina Mustapha qui ne jouit plus des prérogatives lui permettant de présider ou de gérer l’association, et ce depuis 2012, date de la création de son parti politique ».

Les statuts du parti « le Mouvement des citoyens libres » que préside M. Boudina dispose, en son article 15, qu’il lui est fait interdiction de pratiquer toute activité ou participation dans d’autres associations ou syndicats. L’Association conclut donc que « la présidence par M. Boudina est illégale et en violation des lois de la République ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email