-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les Algérois appellent la police 2 200 fois par jour

Les Algérois appellent la police 2 200 fois par jour

Le mois de novembre a été marqué par un nombre très important d’appels d’aide des citoyens aux différentes unités de la police d’Alger.

Le cap d’un million d’appels au niveau national a été dépassé. Aujourd’hui, les gens accordent beaucoup de confiance aux policiers pour demander de l’aide et obtenir, aussi, des renseignements. 

Selon la cellule de communication de la Sûreté d’Alger, le mois de novembre a été marqué par le nombre très important des opérations menées contre les réseaux de trafic en tous genres qui activaient à Alger et ce, avec le remarquable soutien des citoyens qui ont pleinement contribué, avec les policiers à venir à bout de la criminalité urbaine.

En chiffres, les services de police de la Sûreté de wilaya d’Alger ont enregistré, en novembre dernier, 66 091 appels de citoyens sur le numéro 17 police secours et le numéro vert 15-48, qui restent à leur disposition pour les informer de tout ce qui touche à leur quiétude et à leur sécurité.

Certains de ces appels ont abouti à l’arrestation de dangereux trafiquants de drogue, de fraudeurs et autres menaçant la sécurité des personnes et de leurs biens.

D’autre part, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, les services de la police judiciaire de la Sûreté de wilaya d’Alger ont traité, durant ce mois-là, 2 992 affaires, ayant entraîné l’arrestation de 4 111 suspects qui furent traduits en justice, dont 1 389 pour détention et usage de stupéfiants et substances psychotropes, 238 pour port d’armes prohibées, et 2 484 pour divers délits.

Parmi les affaires traitées, 286 concernaient des atteintes aux biens, et 752 avaient trait aux atteintes aux personnes, dont deux homicides volontaires.

Quant aux délits et crimes contre la famille et les bonnes mœurs, les services de la PJ ont traité 36 affaires, et 559 autres relatives aux biens publics, ainsi que 139 à caractère économique et financier.

Concernant le port d’armes prohibées, les mêmes services ont traité 237 affaires, impliquant 238 personnes traduites en justice, et dont 26 ont été placées sous mandat de dépôt.

En matière de lutte contre les stupéfiants, 1 220 affaires impliquant 1 389 personnes ont été traitées, avec la saisie de 2 076 kilos de résine de cannabis, 47 800 comprimés psychotropes, 123 grammes de cocaïne, ainsi que 17 grammes d’héroïne.

On ce qui concerne les activités de la police Générale et Réglementation, les forces de police ont mené, durant la même période, 210 opérations de contrôle des activités commerciales réglementées, et 53 décisions de fermetures ordonnées par les autorités compétentes ont été exécutées.

A propos de la prévention routière, les services de la sécurité publique ont enregistré 15 915 infractions au code de la route qui ont induit le retrait immédiat de 3 694 permis de conduire et enregistré 87 accidents de la circulation ayant fait 95 blessés et quatre morts, et dont la cause principale demeure le non-respect du code de la route.

Lesdits services ont mené 1 573 opérations de maintien de l’ordre. Par ailleurs, les services de la police de l’urbanisme et protection de l’environnement ont procédé à 55 opérations de démolition suite a des décisions administratives.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email