-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les Algériens officiellement autorisés à voyager en Europe

Les Algériens officiellement autorisés à voyager en Europe

Les pays de l’Union européenne ont convenu de rouvrir, à partir de mercredi 1 juillet, les frontières extérieures de l’espace Schengen aux voyageurs d’une liste de 15 pays dont l’Algérie.
Selon un communiqué officiel de l’UE publié ce mardi 30 juin, les ressortissants de ces 15 pays dont les Algériens sont officiellement autorisés à voyager en Europe.
Quant aux américains, ils sont exclus de cette liste en raison de la désastreuse propagation du Covid-19 sur le sol américain. 

La liste définitive des pays dont la situation épidémiologique liée à la maladie covid-19 est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages vers l’Europe vient d’être communiquée. Elle comprend en plus de l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay.

La Chine est également concernée mais uniquement à condition qu’elle admette sur son sol les visiteurs venant de l’UE, ce qui n’est actuellement le cas que de façon limitée.

Cette liste qui devrait être actualisée périodiquement a été validé ce mardi au terme de plusieurs jours de discussions. Le Conseil européen a adopté une recommandation sur la levée progressive des restrictions temporaires aux voyages non essentiels dans l’UE, qui avaient été introduites pour lutter contre la propagation du coronavirus.

L’Algérie et d’autres pays dits “Covid-19 free” et ceux qui ont pu contrôler le coronavirus, figurent sur cette liste de l’Union européenne qui a été officialisée  par la commission européene. Cette décision devrait donner lieu au rétablissement des liaisons aériennes avec le vieux continent.
Toutefois, les Algériens pourront s’y rendre dans le respect du protocole des pays où ils vont séjourner. A titre d’exemple, en France, une mise en quarantaine volontaire de 14 jours a été mise en place à l’intention des passagers venant de l’étranger.

Or, l’Algérie a décidé de maintenir ses frontières fermées
Le président Abdelmadjid Tebboune a ordonné, dimanche, à l’issue de la réunion du Conseil des ministres, de garder fermées les frontières terrestres, aériennes et maritimes du pays.

Cette décision intervient à la lumière du rapport présenté sur la situation épidémiologique par la commission chargée de suivre l’évolution de la pandémie du coronavirus en Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email