-- -- -- / -- -- --
Sports

Les Algériens Djerradi (-100 kgs) et Kerdjadj (-70 kgs) éliminés

Les Algériens Djerradi (-100 kgs) et Kerdjadj (-70 kgs) éliminés

Les éliminations se suivent à la pelle au sein de la sélection algérienne de judo chez les jeunes. En effet, en l’espace de trois jours, pas moins de dix judokas algériens ont été priés de plier bagages et quitter les tatamis dans un univers où le niveau est très haut et qui demande beaucoup de préparation pour y prendre part.

Vendredi, c’était au tour de nos judokas algériens Ahmed Djerradi (-100 kgs) et Sarah Kerdjadj (-70 kgs) de se faire éliminer de la phase des poules des championnats du monde 2014 « juniors » qui se déroulent actuellement à Miami (Etats-Unis) et qui iront jusqu’au 26 octobre.

Notre judoka Djerradi a été sorti par l’Australien Elijah Schuurmans, alors qu’il luttait pour une place en demi-finale de la poule « D ». Dans le même temps, Sarah Kerdjadj s’est inclinée devant Diana Brenes, du Costa Rica, alors qu’elle n’était plus qu’à une seule marche de la finale de la poule « C ».

Ces judokas ont donc fini par subir le même sort que leurs huit autres compatriotes (trois garçons et cinq filles) qui s’étaient fait éliminer, les uns après les autres, entre mercredi et vendredi matin.
Le judoka Salim Rebahi (-60 kg) est l’athlète algérien à avoir réussi le meilleur parcours dans ces Mondiaux 2014 « juniors », puisqu’il a décroché la septième place, après avoir disputé cinq combats, dont trois avec succès.

Rebahi a remporté ses trois premiers matchs respectivement face à l’Ukrainien Artem Falkivskyi, au Kirghiz Argen Bakytbek Uulu, et au Français Walide Khiare, avant de s’incliner devant le Sud-Coréen Choi Hyuk, qui a surpris l’Algérien après seulement 11 secondes de combat, en finale de la Poule « D ».

Les autres judokas : Hadjer Mesrem et Sadjia Amrane (-48 kgs), Haddad Djazia (-52kgs), Imène Aouissi (-63 kgs), et Naït Ammar Kenza (-57 kgs) chez les filles, ainsi que Oussama Djeddi (-73 kgs) et Abdelkrim Ladj (-66 kgs) chez les garçons ont, quant à eux, été éliminés à des stades prématurés de la compétition.
Aujourd’hui, la compétition se poursuivra et sera consacrée aux combats par équipes mais là aussi, il ne faut attendre de nos combattants qui reflètent pratiquement (au niveau mondial) le vrai visage du judo algérien notamment par les « bouleversements » qui se sont produits récemment au sein du staff technique national des jeunes.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email