-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les Algériens cultivent de plus en plus le kif dans leurs maisons

Les Algériens cultivent de plus en plus le kif dans leurs maisons

Les saisies en cascade de plants de cannabis ces derniers jours par les gendarmes dans diverses maisons, suite à des perquisitions de domiciles, ont révélé l’existence d’un nouveau fléau : la culture de cannabis dans les foyers. L’Algérie peut-elle devenir la nouvelle Hollande ? Alerte à l’autoculture de cannabis dans les maisons.
Les Algériens cultivent de plus en plus de cannabis dans les maisons. Voilà un constat auquel les services de sécurité sont arrivés suite à des découvertes de plusieurs plants ces derniers temps dans plusieurs maisons. L’exemple nous vient de la wilaya de Ghardaïa, où les gendarmes du groupement territorial ont découvert 20 plants dans le domicile d’un citoyen.

Cette opération a été lancée durant la journée d’avant-hier, a expliqué un communiqué rendu public par le commandement de la Gendarmerie nationale. Il y est expliqué aussi que suite à des renseignements sûrs faisant état de la présence d’un carré de plants de hachich dans une maison appartenant à un présumé trafiquant, les gendarmes y ont exécuté une perquisition.
Le communiqué indique qu’agissant sur renseignements, et en vertu d’un mandat de perquisition, les gendarmes du groupement territorial de Ghardaïa ont interpellé le propriétaire de la maison et saisi dans son domicile, sis la cité des 450-Logements de Oued Nachou, commune de Ghardaïa, 20 plants de cannabis. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie d’Oued Nachou pour savoir comment ces plants ont-ils été cultivés par le présumé trafiquant.

Moins de 24 heures plus tard, une autre découverte de plants de cannabis a été réalisée, cette fois, par les gendarmes d’Adrar, au sud du pays. 134 plants de résine de cannabis ont été cachés dans un champ agricole tandis qu’une autre quantité a été localisée à l’intérieur d’une maison appartenant au même agriculteur. Les gendarmes de la brigade de Sbaâ ont appris la présence d’une grosse quantité de plants de cannabis cultivés au beau milieu d’un champ agricole.
Agissant sur la base de renseignements judicieux, les gendarmes se sont mobilisés pour localiser le champ en question. Après des heures passées à la fouille, les gendarmes d’Adrar ont repéré le lieu en question. L’opération menée par ces derniers leur a permis la récupération de 134 plants de cannabis, soigneusement cachés dans le champ agricole d’un présumé trafiquant (actuellement en fuite) à Ksar Oudjoulane, commune de Tsabit. Suite à cela, une enquête a été ouverte pour localiser le présumé trafiquant.

La culture de drogue est en train de s’amplifier dans le pays. De plus en plus de trafiquants possédant d’importants espaces, dans leurs foyers ou dans leurs champs, cultivent des plants de cannabis pour booster leurs activités. Même les particuliers qui souvent consomment des joints de hachich, recourent davantage à cette pratique illégale.
Un fléau qui commence à prendre de l’ampleur malgré la lutte que mènent sans relâche les services de sécurité, de gendarmerie et de police. Beaucoup de propriétaires de maisons ont fait de leurs domiciles des foyers de culture cannabique.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email