-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les Algériens collaborent de plus en plus contre la criminalité

Les Algériens collaborent de plus en plus contre la criminalité

Selon une étude de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) se basant sur les résultats acquis à partir des centaines de milliers d’appels des citoyens sur le numéro vert 15 48, la plupart des Algériens appellent à l’intervention des policiers pour contrer la criminalité.

Depuis le début de l’année en cours, les nombreuses salles des opérations relevant de la DGSN ont enregistré près de 1, 5 million d’appels des citoyens sur le numéro vert « 15 48 ». C’est ce qu’a dévoilé hier la direction des relations publiques de la DGSN.

La plupart des appels, a ajouté la DGSN, ont porté sur la lutte contre la criminalité. Sur ce plan, les salles des opérations de la Sûreté nationale ont été submergées par près de 80 000 appels qui demandaient des interventions et de l’aide suite à des agressions, des vols, des cambriolages ou des tentatives de meurtre.

En plus de ces dizaines de milliers d’appels, les policiers mobilisés dans les salles des opérations ont également enregistré 776 997 appels de citoyens qui tournaient autour de la fourniture de renseignements sur les réseaux de trafic, etc. En neuf mois, la DGSN a recensé 1 499 642 appels, dont plus de la moitié concernaient la lutte contre la criminalité et la fourniture de renseignements sur les réseaux de malfrats.

C’est dire combien les Algériens sont devenus très collaborateurs avec les services de sécurité, la criminalité ayant pris une escalade sérieuse dans le pays. Selon le commissaire Aâmer Laâroum, directeur des relations publiques à la DGSN, aujourd’hui les citoyens se montrent de plus en plus coopératifs avec les services de Police.

« Les citoyens sont en parfaite connaissance du numéro vert 15 48 de la Police, cela se confirme par le nombre hallucinant des appels reçus au niveau des salles des opérations et autres commissariats de police.

Grâce à de nombreux appels, les différentes unités de police ont pu mettre en échec plusieurs crimes sur le point d’être commis », a affirmé le commissaire Aâmer Laâroum. Par ailleurs, le numéro vert 15 48 est également conçu pour venir en aide aux citoyens qui se trouvent en difficultés sur les routes ou en ville. En parlant des routes, les appels de demande d’aide suite aux accidents de la circulation ont battu tous les records en neuf mois.

Selon un bilan de la DGSN, durant cette période, 190 477 appels de demandes d’intervention après des accidents de la circulation ont été enregistrés par la Sûreté nationale, ce qui démontre la grande confiance accordée par les citoyens aux services de police.

« C’est grâce aussi à ces appels que nos unités arrivent à améliorer leurs services », a tenu à préciser le directeur des relations publiques à la DGSN. Avant de conclure, la DGSN a lancé un appel aux citoyens, les invitant à plus de coopération afin de contrer les plans diaboliques des réseaux de trafic et de la criminalité. Une lutte qui ne peut être menée uniquement par les policiers mais avec l’aide précieuse des citoyens. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email