-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les agents de sécurité réclament une augmentation des salaires

Les agents de sécurité réclament une augmentation des salaires

Les agents de sécurité et les employés du Jardin d’Essai du Hamma ne savent plus à quel saint se vouer pour faire entendre leur voix et concrétiser leur rêve quant à l’augmentation de leurs minables salaires.

En effet, pas moins de 60 agents chargés de la sécurité du troisième plus grand jardin dans le monde interpellent le président de la République pour intervenir et mettre un terme au mépris dont ils font l’objet quant à la non-prise en charge de leur seule revendication : la revalorisation des salaires par les autorités concernées et à leur tête le wali d’Alger : « Nous avons frappé à toutes les portes. Nous avons sollicité l’ancien wali d’Alger pour donner des directives pour la révision des salaires que nous percevons jusqu’à présent, mais en vain », dira un agent rencontré au seuil du grand portail de cette infrastructure forestière.

« Le salaire du plus ancien des agents de sécurité qui reste planté devant le portail du jardin pendant 10 heures par jour ne dépasse pas 13 000 dinars. Nous sacrifions tout notre temps pour sauvegarder ce patrimoine national. Malheureusement, en guise de reconnaissance, on est laissé à notre sort et ce malgré les promesses qui nous sont faites quotidiennement », clame un autre agent. « Certes, les choses se sont nettement améliorées depuis l’arrivée de l’actuel directeur. Ce dernier fait tout pour remettre de l’ordre au sein du jardin suite à la gestion désastreuse de l’ancien directeur Z. A ».

Il convient de signaler que la Cour des comptes procédera bientôt à l’ouverture d’une enquête quant aux sommes faramineuses qui ont été déboursées par l’ancien directeur du jardin d’Essais. Ces sommes colossales devaient être destinées à la rénovation des différents services, notamment le parc des engins.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email