Sit-in national des agents de la Protection civile – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Sit-in national des agents de la Protection civile

Sit-in national des agents de la Protection civile

Des sit-in à travers le pays vont être organisés par les agents de la Protection civile à partir de dimanche. Des revendications socioprofessionnelles motivent la protestation des agents de la Protection civile, lesquels réclament notamment la prime de contagion et la prime Covid-19.

Comme annoncée dans l’une de nos éditions précédentes, la protestation gagne du terrain et n’épargne aucun secteur. Les agents de la Protection civile ont décidé, à leur tour, de remettre sur le tapis leurs revendications socioprofessionnelles. Pour faire entendre leur voix, ils annoncent des actions de protestation devant les unités principales à travers le pays, et ce à partir d’aujourd’hui, la raison étant la non-satisfaction de leurs doléances, notamment l’octroi de la prime de contagion, étant donné les dangers et les diverses maladies infectieuses auxquels ils sont quotidiennement exposés lors de leurs interventions.

Dans un communiqué rendu public samedi, les agents de la Protection civile, qui rappellent les conditions et le climat tendu dans lesquels ils travaillent, exigent également «le versement de la prime Covid-19 promise par le président de la République». Ils réclament également «l’ajustement des heures de travail supplémentaires et la mise en place d’un système de promotion en passant par le concours professionnel, tel que défini dans les statuts». Le service sera cependant assuré par les agents de la Protection civile, qui précisent que les brigades en service assureront le fonctionnement normal du travail lors des journées de protestation.

Il convient de souligner que les initiateurs de ce mouvement de protestation n’ont pas revendiqué une quelconque appartenance à une organisation syndicale. Cela rappelle la grève des postiers qui n’a pas été revendiquée par un syndicat mais qui a tout de même trouvé un écho sur le terrain, d’autant qu’un suivi de cet appel, lancé sur les réseaux sociaux, a été enregistré et nombreux sont les bureaux de poste qui ont été paralysés à travers le territoire national. Ainsi, les agents de la Protection civile emboîtent le pas aux enseignants, aux professionnels de la santé et aux postiers qui ont organisé des mouvements de protestation ces derniers jours, portant tous sur des revendications socioprofessionnelles.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email