-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les adjoints de l’éducation en grève le 15 mars

Les adjoints de l’éducation  en grève le 15 mars

Les adjoints de l’éducation qui ont procédé à l’annulation du rassemblement prévu, hier, à Alger, appellent à une grève nationale mardi prochain, pour pousser la tutelle à contenter leurs revendications.

Cette décision a été prise par le comité national des adjoints de l’éducation, affilié à l’union nationale des personnels de l’éducation et de formation (UNPEF), qui s’est réuni, samedi passé, à Alger.

« Nous avons annulé le rassemblement prévu, hier, et on a décidé d’organiser le 15 du mois en cours une grève nationale, accompagnée d’un rassemblement national devant l’annexe du ministère de l’Education nationale à Ruisseau », lit-t-on dans un communiqué rendu public par ledit comité.

Ce dernier a tenu à mettre l’accent sur la nécessité de prendre en charge toutes les revendications soulevées par cette catégorie, afin de « consacrer le principe d’égalité entre tous les travailleurs du secteur ». Lors de cette réunion le comité a dénoncé la politique de « fuite en avant » exercée par la tutelle dans la prise en charge des doléances des adjoints de l’éducation.

Le comité en question s’est félicité de la grande mobilisation des adjoints de l’éducation qui ont été nombreux à prendre part aux rassemblements de protestation tenus le 17 février dernier devant les directions de l’éducation, à l’échelle nationale. 

Cette organisation syndicale n’omet pas d’afficher sa satisfaction des engagements pris par la tutelle qui leur a promis de prendre en charge une partie des revendications des adjoints de l’éducation.

Le comité affirme à ce propos que le ministère de l’Education s’est engagé à organiser des concours de promotion au profit du personnel dans les postes en voie d’extinction, notamment ceux des catégories 7 et 8. Pour ce qui est de la catégorie 7, la tutelle a organisé le mois de janvier dernier un concours de promotion auquel ont participé 4 443 candidats, dont 4 303 ont été admis.

Concernant la catégorie 8, le ministère de l’Education s’est engagé à organiser un concours pour les adjoints principaux de l’éducation, après l’obtention d’une autorisation spéciale du gouvernement, lequel tarde à donner son aval.

Il a été décidé également selon la même source, l’application de l’article 84 bis 6 concernant la promotion des adjoints de l’éducation dans les postes de conseiller de l’éducation principal durant l’année 2016 pour 1 000 postes, ainsi que l’ouverture d’un nombre considérable de postes au cours de l’année 2017 ».

Le comité en question réitère son attachement aux dossiers restés en suspens. Il réclame à cet effet la nécessité de généraliser la circulaire 003, et la circulaire 415 du 2 février 2016, qui concerne le grade de superviseur de l’éducation, et ce en revalorisant l’expérience professionnelle sur la base de 10 ans et de 20 ans afin de prétendre au grade de conseiller de l’éducation.

Les adjoints de l’éducation exigent également « la création de nouveaux postes pour les conseillers de l’éducation et les conseillers formateurs de l’éducation ». Il demande également la promotion de tous les conseillers de l’éducation au grade du conseiller principal de l’éducation. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email