-- -- -- / -- -- --
Culture

Les actions héroïques de Ahcene Begriche

Les actions héroïques  de Ahcene Begriche

L’établissement Arts et culture de la wilaya d’Alger se donne pour mission de faire revivre les évènements marquants de notre patrimoine et de notre histoire.

Le premier novembre en est une grande date et la médiathèque Abane-Ramdane a commémoré cette page glorieuse du passé récent en invitant Ahcene Begriche, l’un des acteurs qui ont vécu la guerre de libération nationale, puisqu’il a commencé encore enfant dès l’âge de 9 ans.

Sa première opération a été d’être un agent de liaison pour devenir dès l’accélération des combats, un acteur des plus efficaces et des plus indispensables dans l’aide, le soutien et l’accompagnement des moudjahidine.

Il a exercé dans la région de Kabylie, plus précisément à partir de Mekla (actuellement daïra ), avec pour lieu de repli un endroit stratégique appelé Assamar. Ahcene Begriche a accompli ces actions héroïques avec un courage inoui, alliant le dynamisme avec l’intelligence.

Ahcene excelle ainsi dans l’habileté des mouvements et les méandres de l’esprit. Son combat s’élargit aussi à la défense des principes et des valeurs d’honneur et de dignité. Il raconte à ce sujet comment il a humilié un enseignant militaire qui avait pour mission l’embrigadement de ses élèves en faveur de la France.

« J’ai eu le courage de lui asséner un retentissant coup de pied, devenant le porte-parole de mes camarades dans lequel coulait le sang de la liberté », nous a-t-il affirmé avec fierté. Ahcene Begriche a vécu les pires atrocités commises par l’armée coloniale comme celles subies par des villageoises brûlées vives.

Il a été aussi témoin de la plus haute bravoure non seulement des moudjahidine mais aussi des populations de la région, protégeant corps et âme les combattants algériens. Il a assisté à des batailles qui ont duré plusieurs jours dont celle d’Izemouri du 22 au 23 mars 1957, près de Mekla où près de cent trente six martyrs sont tombés au champ d’honneur. Ahcene Begriche a donné le meilleur de lui-même depuis l’âge de neuf ans jusqu’à l’indépendance nationale de l’Algérie.

Le 19 mars 1962, il participe à la levée des couleurs algériennes au village d’Akerou en remplacement du drapeau de la France, il a immortalisé cet évènement avec son propre appareil photo.
Ahcene Begriche est à lui seul un immense livre d’histoire et un captivant orateur quand il parle de ses souvenirs. Il est également un grand poète.

Il a écrit des centaines de poèmes d’une intense valeur émotionnelle sur la révolution algérienne et aussi sur l’amazighité. Pas plus tard que cette veille du premier novembre, il a déclamé ses poèmes à la cérémonie officielle organisée au musée du moudjahid en présence de plusieurs ministres et des hautes autorités du pays.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email