-- -- -- / -- -- --
Nationale

Les 1re et 2e années se redressent, les terminales reculent

Les 1re et 2e années se redressent, les terminales reculent

Le Conseil des enseignants des lycées d’Algérie (CELA) a constaté « une nette amélioration » des résultats scolaires des élèves des classes de 1re et 2e années secondaires durant le 2e trimestre de l’année scolaire en cours.

En revanche, les résultats des classes de terminale ont enregistré un « recul ». Réuni ce week-end au lycée Rabah-Bitat à Blida, en présence des délégués des différentes wilayas du pays, le CLA explique le recul constaté chez les classes de terminale par « le taux d’absentéisme enregistré au courant de ce trimestre chez les redoublants », indique le CLA dans un communiqué rendu public hier.

Par ailleurs, et lors de son conseil national, le CLA a dénoncé des réductions dans « les budgets de gestion de fonctionnement » des établissements scolaires. Une réduction estimée, selon le syndicat, à plus de 60 %. « Une autre réduction est prévue également dans le service pédagogique, moyens de tirage, de produits d’entretien, de marqueurs, etc. », ajoute le même document.

Le syndicat a dénoncé également l’installation des caméras de surveillance « pour lutter contre la violence dans le milieu scolaire au lieu de procéder au recrutement de l’encadrement nécessaire (adjoints d’éducation, psychologues, conseillers pédagogiques, etc. ». 

Le CLA a aussi évoqué le comportement de certains directeurs de l’éducation dans le cadre de leurs relations avec le syndicat, « particulièrement celui d’Alger-Centre et celui de Mascara ainsi que les retards constatés dans le versement des salaires des nouvelles recrues et autres rappels ».

De ce fait, le syndicat a menacé de se retirer de la commission de révision du statut particulier étant donné la lenteur qui caractérise son rythme de travail et le refus d’ajouter de nouveaux grades de promotion ainsi qu’une nouvelle classification qui permettrait le paiement hors échelle pour certains postes.

Le CLA a estimé les besoins du secteur pour la rentrée prochaine à plus de 100 000 postes budgétaires. Dans ce contexte, il a appelé la tutelle à l’organisation « immédiate » d’un concours de recrutement et à « veiller à la transparence dans les concours de promotion ».

En outre, le CLA a appelé ses adhérents à rester vigilants et mobilisés autour des prochaines actions du front syndical, et ce afin « d’imposer nos revendications (retraite, code de travail, pouvoir d’achat) et de poursuivre la campagne de collecte de signatures pour l’annulation de la réforme de la retraite, jugée injuste et antisociale ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email