L’équipe est en panne sur le plan offensif à l’orée du CHAN – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --
Sports

L’équipe est en panne sur le plan offensif à l’orée du CHAN

L’équipe est en panne sur le plan offensif à l’orée du CHAN

L’équipe nationale A’ a encore été tenue en échec, en concédant le match nul samedi dernier contre le Ghana (0-0) au stade Nelson Mandela de Baraki. Le onze algérien, c’est flagrant, souffre d’un manque d’efficacité offensive au vu de ses dernières prestations. Elle doit, en urgence, régler ce problème avant le début du CHAN le 13 Janvier.

Les « Fennecs » qui voulaient à tout prix une victoire en match amical pour booster leur confiance avant le début du CHAN, se retrouvent devant un problème d’inefficacité criant devant les buts adverses. Après deux matchs nuls face à la Mauritanie (0-0), et le Sénégal (2-2), mais aussi une défaite contre le Koweït (0-1), les « Verts » enregistrent leur cinquième match sans victoire et peu de buts.

Des résultats qui pourraient inquiéter Madjid Bougherra, surtout en vue d’une compétition africaine qui approche à grand pas. Une crise de but pour le XI algérien, avec seulement deux buts inscrits en cinq matchs et un ratio de 0,4 but p/m, le sélectionneur algérien devra se casser la tête pour trouver la potion parfaite et la bonne solution tactique pour que l’attaque algérienne redémarre enfin et se remette à marquer des buts. Dans le secteur offensif, les talents ne manquent pas du tout, et avec des joueurs créatifs tel que Abderahmane Meziane et d’autres finisseurs habiles à l’image de son coéquipier de l’USM Alger Aymen Mahious ou bien le canonnier « Ciskaoua » Sofiane Bayazid, le problème ne devrait logiquement pas persister.

Le coach a quand même du pain sur la planche pour que son équipe retrouve, le plus tôt possible, le chemin des filets adverses. Mais au-delà des problèmes offensifs, le sélectionneur a de quoi se rassurer à propos de la solidité défensive de son équipe. Car certes, les « Verts » ne sont pas très prolifiques mais restent tout de même très solides en défense et compter sur une arrière-garde qui a faiot preuves. Avec une armada de joueurs très solides et expérimentés tel que Mokhtar Belkhiter et un excellent gardien comme Alexis Guendouz, l’EN A’ a de quoi faire valoir. Faire trembler les filets algériens ne sera pas une tâche facile.

Dans le groupe A, l’Algérie évoluera face à des adversaires à sa portée comme la Libye, l’Ethiopie et le Mozambique. Si le problème en attaque est réglé, les « Verts » porteront facilement le costume de favori, surtout que cette compétition se déroulera à domicile. Espérons que l’entraîneur et son staff feront les bons choix pour que Karim Aribi et ses camarades fassent le boulot. Le nécessaire pour espérer durer dans le tournoi en allant le plus loin possible.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile ?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email