-- -- -- / -- -- --
Sports

L’Entente hypothèque ses chances pour passer aux demies finales

L’Entente hypothèque ses chances pour passer aux demies finales

C’est une Entente loin de refléter son vrai visage de tenant du titre, pour ne pas dire dans ses petits souliers qui s’est produite sur la légendaire pelouse du stade d’Oum Dourman au Soudan, face à la formation locale d’El-Merrikh.

Cette dernière portée par un public tout acquis à sa cause et mieux préparée à tous les niveaux n’a pas fait dans la dentelle pour donner une véritable leçon de réalisme et de solidarité à Madoui et sa bande, de plus en plus méconnaissable. Une autre défaite qui complique davantage la situation des Ententistes, condamnés désormais à remporter les deux prochains matchs et à espérer un faux pas des Soudanais.

Ce qui paraît très peu probable en l’état actuel des choses. Le départ de certains éléments ayant grandement contribué aux derniers sacres, national et continental, ainsi que la difficile intégration des nouvelles recrues ont pesé lourd dans le rendement des Noir et Blanc.

Il y a du pain sur la planche pour le coach Madoui appelé à resserrer ses rangs et à revoir au plus vite la cohésion du groupe. Bien sûr, les Soudanais ne se sont pas posés de questions pour prendre les choses en main d’entrée et acculer l’adversaire dans son camp jusqu’à le faire tomber. 

La domination quasi totale des Soudanais sera récompensée par un penalty justement sifflé par l’arbitre à la 40e minute pour une faute flagrante sur Bekri, qui a fait des misères à l’arrière-garde sétifienne si ce n’était le brio de Khedairia, la note aurait pu être plus salée dans la demi heure de jeu. Alaeddine Youcef chargé de l’exécution de la sentence, n’a laissé aucune chance au portier d’une Entente K.-O. debout. La première mi-temps s’est terminé par un avantage des locaux qui n’ont pas démérité. Au retour des vestiaires, le même scénario qui s’est reproduit, les poulains de Garzito mettant davantage de pression.

A chaque fois, ils étaient près de doubler la mise. Mais Khedairia a sorti le grand jeu pour éviter un véritable naufrage à son équipe. Face aux ratés à la pelle des Soudanais, les Sétifiens ont tenté une petite incursion qui s’est avérée pour eux le tournant fatal, après le ratage monumental de Hachi à la 63e minute.

Les gars d’El-Merreikh, touchés dans leur amour-propre, ont attaqué à nouveau et obtenu un second penalty qu’a raté Alaeadine en voyant son tir repoussé par la transversale de Khedairia, archi battu à la 72e minute. Un second tournant que les Ententistes ne surent pas mettre à profit pour revenir dans la partie devant des locaux quelques éreintés par les efforts fournis. La rencontre qui a baissé de régime dans les vingt dernières minutes a vu les Sétifiens par Benyettou d’un tir de loin, donner des frayeurs au gardien du but adverse, sans plus. Alors que tout le monde s’attendait à voir les deux teams se quitter sur ce score, Oukara en a décidé autrement en doublant la mise pour son équipe d’El-Merreikh, qui peut voir la suite avec plus de sérénité et d’ambitions pour rejoindre l’USMA dans le carré d’as final. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email