-- -- -- / -- -- --
Culture

L’Emir Abdelkader : poétique et tassawuf

L’Emir Abdelkader : poétique et tassawuf

A l’initiative de l’Unité de recherche sur la culture, la communication, les langues, la littérature et les arts, affiliée au Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle, un colloque international sur le thème «L’Emir Abdelkader : poétique et tassawuf » sera organisé à Oran, au mois de mai 2015. Les organisateurs viennent de lancer un appel à communication.

D’après les organisateurs qui viennent de lancer un appel à communication, rapporte l’Agence presse service d’Algérie (APS), le colloque international sur «L’Emir Abdelkader : poétique et tassawuf» est prévu pour les lundi 4 et mardi 5 mai 2015 à Oran, capitale de l’Ouest d’Algérie où se trouve le siège du Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC).

Par cette rencontre scientifique, les organisateurs et/ou les participants visent à braquer l’attention sur la vie intellectuelle du «fondateur de l’Etat algérien moderne», n’ayant fait l’objet que de peu de travaux de recherche contrairement aux autres aspects politiques, militaires et stratégiques.

Dans leur argumentaire, les organisateurs affirment que «les postures intellectuelles et littéraires ont fait de l’Emir une personnalité éminente qui a su faire face aux défis et enjeux de l’époque. Porteur d’un projet humaniste, il a pu dépasser, par sa profonde vision, les frontières locales et régionales. Il n’a pas été uniquement le fondateur de l’Etat Algérien moderne et résistant à l’occupation française durant plusieurs années, il s’est illustré, également, par la maîtrise du verbe, tantôt poète, tantôt penseur traitant de plusieurs questions».

Par ce colloque, il est prévu d’«envisager une lecture approfondie des textes (littéraires, théologiques, philosophiques) élaborés par cette éminente personnalité historique, de faire connaître sa pensée (spirituel, poète et soufi), de revisiter son héritage culturel, de mener des lectures croisées en rapport avec le patrimoine universel» et enfin de confronter ses prises de positions aux questions du moment». Plusieurs axes ont été retenus par le conseil scientifique composé d’universitaires et chercheurs étrangers et algériens.

Il s’agit, entre autres, de «Poétique et langage chez l’Emir ; la langue d’écriture chez l’Emir, l’œuvre soufie de l’Emir, le paradigme de liberté et de tolérance chez l’Emir, les fondements théologiques et philosophiques chez l’Emir, l’Orient et l’Occident, dialogue des cultures et des religions, l’image de l’Emir dans l’écriture de l’Autre». D’après les précisions données par les organisateurs, le programme définitif de ce colloque international sera élaboré en février prochain avant que les invitations officielles ne soient envoyées aux communicants et aux participants.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email