-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’élection des journalistes membres prévue en 2017

L’élection des journalistes membres prévue en 2017

Le ministre de la Communication, Hamid Grine, a annoncé jeudi à Alger que l’élection des journalistes membres de la composante de l’Autorité de régulation de la presse écrite, tel qu’énoncé par la loi sur l’information, aura lieu en 2017.

L’organisation de l’élection des journalistes membres de l’Autorité de régulation de presse écrite « aura lieu en 2017 », a indiqué M. Grine qui répondait à une question orale de Mohamed Tayeb, membre de l’Assemblée populaire nationale (APN), sur la date de l’installation de cette instance comme stipulé par la loi sur l’information de 2012, rappelant que l’article 50 de ladite loi prévoit une composante de 14 journalistes dont 7 élus par les journalistes jouissant d’une expérience de plus de 15 ans.

Il a précisé que l’ »impossibilité » d’élire des journalistes était due au « manque d’organisation avant la création de la commission provisoire chargée de délivrer la carte du journaliste professionnel remise à plus de 4 500 personnes ».

A une autre question du député Djalloul Djoudi sur la stratégie de l’Entreprise nationale de télévision (ENTV) en matière de service public, M. Grine a souligné que celle-ci, qui détient 5 chaînes, « présente des programmes qui répondent aux exigences du téléspectateur, toutes catégories sociales confondues ».

Il a ajouté, d’autre part, que la télévision algérienne « présente un service public acceptable en comparaison avec d’autres pays, indépendamment, a-t-il dit, de l’existence de plusieurs lacunes comme le budget limité », estimant que la télévision publique « s’emploie à améliorer son rendement à travers la formation de plus de 200 employés ».

La télévision publique « est aujourd’hui le meilleur exemple sur la scène médiatique en matière d’activité audiovisuelle », a-t-il enfin conclu. Auparavant, le ministre de la Communication avait appelé les journalistes à s’assurer de la véracité de leurs informations avant de les publier, mettant en garde contre les informations erronées diffusées sur les réseaux sociaux et rapportées par certains journaux.

« La presse en Algérie doit reposer sur la fiabilité de l’information, et la communication de toute information avérée aux lecteurs doit se faire dans le respect des fondements de l’Etat algérien », a précisé M. Grine mardi dernier à l’occasion de la célébration du 54e anniversaire de la création du journal Echaâb.

Le ministre a en outre mis en garde contre les informations erronées diffusées sur les réseaux sociaux et dont certaines « versent dans la diffamation et l’invective ». M. Grine a enfin appelé à « réunir les conditions à même de permettre au journaliste d’accomplir sa mission avec professionnalisme ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email