-- -- -- / -- -- --
Nationale

Leitmotiv : diversification des ressources financières

Leitmotiv : diversification des ressources financières

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et son staff se réunissent aujourd’hui avec les premiers responsables des collectivités locales à Djenane El-Mithak, à Alger.

Les moyens de renforcement des financements propres des collectivités locales, trop dépendante du budget de l’Etat, seront au centre de cette rencontre entre le gouvernement et les walis qui se tient dans un contexte de déficit budgétaire marqué par la dégringola des prix de l’or noir.

Le ministre des Finances, Abderrahmane Benkhalfa, s’exprimera sur les moyens d’optimisation des recouvrements des recettes patrimoniales des communes, qui doivent être des ressources « stables et pérennes », selon le directeur des finances locales auprès du ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, Azzedine Kerri. Dans une déclaration à l’APS, ce responsable a considéré que la tâche incombe aux élus locaux qui devrait s’impliquent davantage dans la recherche d’impôts locaux pour maîtriser le gisement patrimonial appartenant à leur commune.

 « Si les taux des produits patrimoniaux locaux (revenus d’exploitation, des loyers, des concessions…), qui représentant à peine 4 % de l’ensemble des recettes communales actuellement, arriveraient à être augmentés à 25 % ou 30 %, le gouvernement parviendra à avoir des ressources communales pérennes », a-t-il estimé, en ajoutant que sur une vingtaine de taxes affectées aux collectivités locales, la taxe sur l’activité professionnelle (TAP) et la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) génèrent l’essentiel des ressources fiscales destinées aux communes. Au cours de cette rencontre qui regroupera tous les membres du gouvernement et les 48 walis, les participants évoqueront la rationalisation des dépenses en matière d’importation des biens alimentaires.

D’autant que la facture alimentaire de l’Algérie reste excessive, bien que la production nationale contribue en grande partie à couvrir les besoins alimentaires de la population. Les participant débattront des moyens de moderniser le secteur agricole qui reste sous-mécanisé et trop dépendant de la pluviométrie.

La rencontre entre le gouvernement et les walis portera également sur les défis socio-économiques que doit relever le pays, notamment en matière de l’habitat et du cadre de vie des citoyens. Au cours de cette réunion, il s’agira d’examiner, particulièrement, les programmes de logements, leur distribution, le cadre de vie du citoyen et les enjeux et perspectives du secteur. 

Les moyens d’intensifier le potentiel foncier urbanisable sur l’ensemble du territoire national sera aussi l’un des principaux thèmes abordés lors de cette rencontre au cours de laquelle le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune, évoquera la vaste opération de recensement des assiettes foncières qui a permis à son secteur de mettre à la disposition du nouveau programme quinquennal un important potentiel foncier.

Le secteur industriel sera également l’une des axe principal de cette rencontre gouvernement-Wali de part l’importance du développement de l’investissement industriel dans la diversifier de l’économie nationale. Annoncée récemment par M. Sellal depuis Constantine, cette rencontre vise, selon lui, à « créer de nouvelles opportunités pour le développement de l’économie nationale et l’ouverture sur l’investissement ».

 En fait, l’objectif principal de la politique nationale du développement économique est de relever le taux de participation du secteur industriel dans l’économie nationale et de faire émerger des entreprises viables et productives capables de se hisser à la hauteur des exigences de qualité et de coût des marché national et extérieur.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email