Prix du poulet : L’APOCE satisfaite de la campagne de boycott – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Prix du poulet : L’APOCE satisfaite de la campagne de boycott

Prix du poulet : L’APOCE satisfaite de la campagne de boycott

Après avoir atteint les 500 dinars le kilo, le prix du poulet a connu une légère baisse dans plusieurs wilayas du pays. C’est le constat fait par le président de l’Association de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi.

Mustapha Zebdi, qui intervenait ce mardi sur les ondes de la radio locale de Sétif, s’est dit satisfait des résultats réalisés par la campagne nationale de boycott des viandes blanches, notamment le poulet, lancée sur les réseaux sociaux quelques jours avant le mois de ramadhan.

Selon le président de l’APOCE, une légère baisse, estimée à 50%, a été constatée sur les marchés, dans plusieurs wilayas du pays, et cela, a-t-il dit, est une conséquence directe de la campagne de boycott du poulet, lancée il y a quelques jours par les Algériens.

L’intervenant a estimé que le but, à travers ce genre d’action, réside, pour l’instant, dans la nécessité d’«inculquer au consommateur algérien cette culture de boycott, qui a cette capacité de réguler les prix». Aussi, M. Zebdi s’attend à une baisse assez conséquente durant les jours à venir, notamment si l’on prend en considération les grandes quantités de poulet qui devront être prêtes d’ici là.

En effet, beaucoup d’Algériens n’ont pas acheté de poulet depuis quelques jours pour exprimer leur mécontentement quant à la hausse soudaine qu’a connu le prix de cette viande largement consommée par les familles algériennes, surtout que la viande rouge demeure inaccessible pour beaucoup de monde, et ce depuis plusieurs années.

Il faut dire que le consommateur a ce pouvoir de changer les choses et d’intervenir comme élément clé dans la régulation des prix. Par ailleurs, concernant la décision autorisant l’importation de viandes fraîches et surgelées, M. Zebdi a estimé que c’est une décision à applaudir, d’autant qu’elle permettra de fournir ce produit pour le mois de ramadhan. Pour lui, cela aura un impact positif sur les prix des viandes rouges et blanches sur le marché local.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture Abdelhamid Hamdani, a indiqué, ce mardi, que ses services ont constaté une baisse des produits agricoles et des viandes depuis une semaine. Pour ce qui est du poulet, il a souligné que la baisse de son prix a été constatée au niveau de plusieurs marchés nationaux.

Selon lui, cette baisse revient essentiellement aux efforts conjugués par les services des ministères de l’Agriculture et du Commerce. Ecartant toute pénurie, le ministre a ensuite tenu à rassurer les consommateurs quant à la disponibilité des produits grâce aux mesures prises par la tutelle.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email