-- -- -- / -- -- --
Nationale

Légère baisse de la facture et hausse des quantités en 2015

Légère baisse de la facture et hausse des quantités en 2015

La facture d’importation des céréales (blés, maïs, orge) a baissé à 3,43 milliards de dollars (mds usd) en 2015 contre 3,54 mds usd en 2014, alors que les quantités importées ont augmenté à 13,67 millions de tonnes contre 12,29 millions de tonnes, selon les chiffres provisoires douaniers.

Ainsi, la facture a reculé de 3,14%, tandis que les quantités importées ont grimpé de 11,2%, précise le Centre national de l’information et des statistiques des douanes (Cnis).

La facture d’importation des blés (tendre et dur), qui a représenté près de 70% des importations des céréales en 2015, a augmenté en passant à 2,39 mds usd contre 2,37 mds usd (+1,04%), pour des quantités ayant atteint 8,5 millions de tonnes (mt) contre 7,41 mt (+14,67%)

Par catégorie de blés, c’est la facture d’importation de blé tendre qui a grimpé en s’établissant à 1,61 md usd contre 1,58 md usd (+1,6%), pour des quantités de 6,74 mt contre 5,43 mt (+ 23,96%).

Pour les importations de blé dur, la facture a reculé à 783,53 millions usd contre 784 millions usd (-0,06%) alors que le volume importé a baissé à 1,76 mt contre 1,97 mt (-10,87%). Concernant le maïs, les importations se sont chiffrées à 872,81 millions usd contre 977,13 millions usd (-10,68%), pour une quantité de 4,41 mt contre 4,1 mt (+7,54%).

Quant à l’orge, l’Algérie en a importé pour 164,58 millions usd contre 196,57 millions usd (-16,22%), avec une quantité de 750.025,54 tonnes contre 770.222,37 tonnes (-2,62%). La facture des céréales a baissé en 2015 en raison essentiellement du recul de leurs cours sur les marchés mondiaux depuis le début de l’année, et ce, à la faveur de stocks abondants et de perspectives de récoltes globalement bonnes et d’une moindre demande chinoise. 

D’ailleurs, il a été constaté que les prix à l’importation par l’Algérie pour le blé tendre ont reculé sur les 10 premiers mois de 2015 par rapport à la même période de 2014, en passant à 245 dollars/tonne contre près de 300 dollars/t. Par contre, ceux du blé dur ont augmenté à 452 dollars/t contre 393 dollars/t.
Les prix à l’importation du maïs ont, de leur côté, reculé à 200 dollars/t contre 244 dollars/t sur la même période.

Les perspectives de récoltes mondiales des céréales pour 2015 établies par la FAO se sont chiffrées à 2,54 milliards de tonnes, soit 13,8 millions de tonnes supplémentaires par rapport à 2014.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email