-- -- -- / -- -- --
Monde

L’économie numérique : La force motrice de la croissance chinoise

L’économie numérique : La force motrice de la croissance chinoise

Nie Mingxue est un livreur à Guiyang, chef-lieu de la province du Guizhou dans l’ouest de la Chine. Il livre des colis pour les clients qui passent leurs commandes sur internet, et gagne en moyenne 10 000 yuans par mois. Les livreurs comme Nie Mingxue sont plus de 900 000, éparpillés dans plus de 200 villes à travers la Chine. Près d’un tiers de ces livreurs sont issus des régions relativement pauvres.

Il s’agit d’un des volets de l’économie numérique chinoise. Au cours d’une dizaine d’années, l’économie numérique s’est rapidement développée, au point de créer plusieurs emplois. Sur les neuf nouvelles professions récemment publiées par les autorités, quatre sont étroitement liées à l’économie numérique. Il s’agit des techniciens de la chaîne de blocs, des spécialistes du marketing sur Internet, des testeurs de sécurité digitale et des prestataires de l’enseignement en ligne.

Selon le « Livre blanc sur le développement de l’économie numérique en Chine », récemment publié par le China Academy of Information and Communication Technology (CAICT), la valeur ajoutée de l’économie numérique de la Chine avait atteint 35 800 milliards de yuans en 2019, représentant 36,2% du PIB contre 14,2% en 2005. Il convient de mentionner que le taux de contribution de l’économie numérique à la croissance du PIB en 2019 était de 67,7%, ce qui a fait de ce secteur, le principal moteur de la croissance économique de la Chine.

À l’heure actuelle, l’économie numérique de la Chine entre dans une nouvelle étape de fusionnement avec l’économie réelle, et ce, de manière approfondie. L’économie numérique est en train de remodeler l’écosystème de l’économie chinoise, favorisant le développement de diverses industries notamment la manufacture, l’agriculture, les transports, l’éducation, les soins médicaux, en leur rendant plus numérisés et intelligents.


Pourquoi l’économie numérique se développe aussi rapidement en Chine ?

D’abord parce que la Chine dispose d’un marché immense au potentiel énorme. En mars 2020, le nombre d’internautes chinois a atteint 904 millions, avec un taux de pénétration d’Internet de l’ordre de 64,5%. Avec la popularisation du paiement mobile et des plateformes d’e-commerce, les Chinois ont pris l’habitude d’acheter les produits du monde entier sans sortir de chez eux. Il suffit d’un petit clic pour qu’ils commandent et reçoivent les bons plats désirés. Selon le rapport annuel sur les paiements publié par la Banque populaire de Chine, on compte plus de 101,4 milliards de transactions du paiement mobile, et le montant total dépasse 347 110 milliards de yuans en 2019, soit une augmentation de 67,57% et 25,13% en glissement annuel.

Ce grand foyer d’internautes chinois constitue un véritable champ d’expérimentation de nouveaux produits pour les entreprises chinoises et étrangères travaillant dans ce secteur. Le vélo-partage est devenu une solution pour parcourir le « dernier kilomètre », c’est-à-dire la petite distance à relier entre la station de métro et le bureau, la maison ou n’importe quel endroit. La promotion de vente par live streaming attire des jeunes chinois qui aiment faire leurs achats en ligne.

Une entreprise chinoise des VTC vient de lancer le test du robotaxi, offrant au public un trajet gratuit à bord d’un véhicule autonome. En cette matière les exemples sont nombreux. De nouvelles technologies et services se développent en permanence sur le très dynamique marché chinois, faisant de la Chine un immense terrain d’essai pour l’économie numérique.

D’ailleurs, l’industrialisation numérique, dont la 5G, les mégadonnées, l’informatique en nuage et la chaîne de blocs, offre une nouvelle plate-forme pour la croissance de l’économie numérique en Chine. En 2019, la valeur ajoutée de l’industrialisation numérique avait atteint 7 100 milliards de yuans, soit une augmentation nominale de 11,1% sur un an.

La 5G a été appliquée dans plus de 400 projets, couvrant l’industrie, le transport, les soins médicaux et bien d’autres secteurs. Un rapport publié par la CAICT prédit l’augmentation de la croissance de l’économie numérique chinoise à 15 200 milliards de yuans entre 2020 et 2025, grâce à la 5G.

Dans le même temps, le gouvernement chinois a mis en place une série de mesures pour promouvoir le développement de l’économie numérique. En décembre 2019, la Conférence centrale sur le travail économique déclare clairement la nécessité de développer vigoureusement l’économie numérique. Début 2020, dans la lutte contre le COVID-19, la technologie, l’industrie les services numériques ont joué un rôle important. 


Le développement rapide de l’économie numérique a largement minimisé l’impact négatif de l’épidémie.
 

A l’heure actuelle, la Chine a lancé un plan de « nouvelle infrastructure » à grande échelle. Les grandes entreprises technologiques chinoises ont rejoint ce plan, lançant la construction de leurs centres de données.

Le 3 juillet, Tencent a officiellement ouvert un centre de données dans le Guangdong, qui devrait accueillir plus d’un million de serveurs, faisant de lui le plus grand projet de « nouvelle infrastructure » dans le sud de la Chine jusqu’à présent.Il est prévisible que dans l’ère post-épidémique, l’économie numérique continuera d’être un moteur clé de la croissance économique de la Chine.

Le développement de l’économie numérique chinoise pourrait inspirer la reprise de l’économie mondiale gravement touchée par le COVID-19. Comme l’a souligné Jonathan Woetzel, senior partenaire chez McKinsey & Company, également directeur du McKinsey Global Institute, la Chine réécrit le paysage numérique mondial et fournit un soutien et des éclaircissements aux startups de l’étranger, devenant d’ici quelques années la force motrice du développement numérique mondial. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email