-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’Ecole nationale supérieure de journalisme accueille un expert canadien

L’Ecole nationale supérieure de journalisme accueille un expert canadien

Initié par le ministère de la Communication, le cycle de formations assuré par des experts étrangers au bénéfice des journalistes algériens se poursuit.

C’est dans ce cadre que l’Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information a accueilli lundi Marc-François Bernier, docteur en sciences politiques et spécialiste en éthique et déontologie du journalisme à l’université d’Ottawa (Canada).

Devant un parterre d’étudiants, de professionnels du secteur et en présence du ministre de la Communication, Hamid Grine, l’hôte de l’ENSJSI a animé une conférence ayant pour titre « La liberté responsable du journaliste, une question d’éthique et de déontologie professionnelle ».

L’expert a insisté sur « l’éthique », qui doit être abordée « essentiellement autour de cinq piliers autour desquels s’articule la profession journalistique, qui constituent les principes prépondérants de ce métier ».

M. Bernier a souligné la nécessité de prendre en considération l’intérêt public et les répercussions générées par la publication d’une information au grand public. Et d’ajouter : « La vérité, la rigueur et l’exactitude sont de mise dans l’exercice du journalisme. La collecte de l’information doit se faire d’une manière transparente, sans recourir aux dispositifs clandestins, tel l’usage d’une caméra cachée, et tout en étant intègre et sans parti pris. »

Le conférencier a axé, en outre, son exposé sur « l’impunité du journaliste », qui reste à cadrer par des instances, à l’instar des conseils et autorités de régulation. Dans le même contexte, M. Bernier a parlé d’un « cinquième pouvoir citoyen représenté par le public ».

« Ce dernier joue un rôle crucial à l’ère des médias sociaux et devient acteur principal dans la surveillance de l’information et la critique des médias », a indiqué le même spécialiste. Le professeur a à son actif plusieurs publications dont deux titres ont été offerts à la bibliothèque de l’Ecole nationale supérieure de journalisme.
Le premier livre est intitulé Ethique et Déontologie du journalisme (2004) et le second s’intitulé Le 5e pouvoir, la nouvelle imputabilité des médias envers leurs publics (2016).

A rappeler que le ministre de la Communication, Hamid Grine, a indiqué, en marge de cette conférence, que des « progrès » ont été enregistrés dans la formation des journalistes, à la faveur notamment du cycle de formation initié au profit des professionnels de la presse depuis 2014.

« Le cycle de formation académique qui a vu l’organisation d’une quarantaine de sessions depuis 2014 est sur la bonne voie, après avoir constaté des progrès perceptibles enregistrés en la matière », a-t-il conclu.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email