-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’école Mohamed Bekkaï remporte la première place

L’école Mohamed Bekkaï remporte  la première place

Aux termes de deux heures d’épreuves, de prestation et d’animation, l’école primaire Mohamed Békkaï des « Sources » a remporté la première place à la 3e édition du concours interécoles du cycle primaire avec 38 points juste après son poursuivant direct l’école primaire « El-Bahdja », relevant toujours de la municipalité de Bir Mourad Raïs et dont les élèves se sont accrochés jusqu’ au dernier instant pour être relégués à la 2e place.

Ce concours culturel et intellectuel a été abrité par la même école (Mohamed Békkai) sous le signe « commémoration de la Journée nationale du Chahid ». Une journée qui coïncide, rappelons-le, avec le 18 février de chaque année depuis sa proclamation en 1991.

La compétition s’est déroulée entre les élèves des classes de cinquième année des sept écoles relevant de la zone n° 37 de l’inspection ouest de l’éducation d’Alger qui comprend, nous a expliqué, M Rabah Sekkaï qui a chapeauté cette compétition, « une partie des écoles des deux communes de Bir Mourad Raïs et de Hydra, à savoir les écoles Mohamed Békkai, Frères Ourabah, El-Bahdja, Frères Abad, Youcef Bentachefine, Lala Khadidja et enfin l’école primaire Mohamed Allik ».

Avec cette consécration, l’école primaire Mohamed Békkaï devrait participer à la prochaine sélection qui se déroulera à une échelle supérieure. Les épreuves de compétition qui se sont déroulées concernent les langues arabe et française ainsi que les maths et l’histoire.

Une question est posée aux concurrents dans chaque matière et avant la lecture de la réponse, les élèves de chaque école défile, selon un programme établi, sur scène pour présenter qui une pièce de théâtre, qui une chanson ou un poème en guise de détente de divertissement, en attendant la correction des réponses et la proclamation des résultats par les six membres du jury.

Les établissements scolaires sont représentés chacun par cinq élèves, tous installés dans la bibliothèque qui, pour rappel, a ouvert ses portes cette année, en souhaitant le lancement de la cantine scolaire, pour répondre aux souhaits des parents d’élèves. Une réouverture qui interviendra dans peu de temps, nous dit-on.

Ce rendez-vous pédagogique est, faut-il le souligner, organisé avec la modeste aide matérielle et l’appui moral de quelques parents d’élèves mais, grâce aussi aux efforts des institutrices et l’encadrement administratif, M. Sekkaï a veillé au petit grain du début à la fin de cette édition, à l’installation d’une exposition de photos et brochures retraçant les grandes haltes de la révolution nationale et montrant des portraits de grandes figures de la lutte pour le recouvrement de l’indépendance du pays dont une photo de la réunion du 25 juin 1954 des 22 révolutionnaires du comité révolutionnaire d’unité et d’action (CRUA). 

Aussi, chaque école a choisi une ou un élève pour monter sur scène et lire une monographie de son école qui comprend en gros la situation géographique de l’établissement, le taux de réussite aux examens de la 5e année, le nombre d’élèves et d’enseignants, ainsi que l’équipe d’encadrement administrative, les activités pédagogiques et récréatives développées, les infrastructures dont il dispose, etc.

La rencontre a débuté par l’hymne national et un binôme de fillettes de l’école organisatrice est monté sur scène pour scander des vers d’un poème intitulé « Le Martyr ». une grande émotion planait dans la salle. La clôture s’est faite par une pièce de théâtre intitulée « Dialogue avec un Martyr » présentée toujours par des élèves de l’école Mohamed Békkaï.

Cependant, il convient de rappeler que cette coupe interécoles a, précédemment, débuté par les allocutions des deux inspecteurs de l’éducation de la capitale (en français et en arabe) de la zone N° 37. Ils ont souligné « l’importance pédagogique et récréative que revêt ce rendez-vous et relevé également l’importance de la commémoration de la Journée du Chahid pour les écoliers.

Pour sa part, le président de l’APC de Bir Mourad Raïs, M. Mohamed Zikem qui a abondé dans le même sens s’est revendiqué de la famille révolutionnaire et a souligné ensuite, « l’importance qu’il a accordé, depuis son arrivée à la tête de l’APC, au secteur de l’Education et surtout aux écoles primaires ». 

Il a rappelé sur la lancée, que « les efforts qu’il a déployés depuis 2014 pour la réfection de toutes les écoles de la municipalité tout en annonçant la mise en œuvre prochaine de deux importantes opérations en faveur des écoles primaires et qui porteront sur le renouvellement de la boiserie et les appareils de chauffage de plusieurs établissements dont celui des Sources ».

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email