-- -- -- / -- -- --
Nationale

L’échangeur et la gare maritime devront être livrés avant l’été

L’échangeur et la gare maritime devront être livrés avant l’été

Le secteur des travaux publics (échangeurs des quatre chemins) celui de l’hydraulique (eau potable, assainissement…) et celui des transports (gare maritime) continuent de susciter un intérêt particulier chez les responsables de la wilaya.

Le wali, qui a effectué une visite à ces chantiers à la fin de la semaine passée à Oued-Ghir, a fini sa sortie par des visites notamment à l’échangeur des quatre chemins dont les travaux avaient été inscrits en 2004 et lancés en 2012, la gare maritime, etc.
En ce qui concerne l’échangeur des quatre chemins, « le premier responsable de la wilaya a « exigé » du responsable de l’entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGOA) la livraison du projet avant la saison estivale, lequel s’est engagé à honorer cette décision », a souligné la cellule de communication de la wilaya.

En ce qui concerne le secteur de l’hydraulique, le wali a confirmé « le retard accusé par la wilaya de Béjaïa dans ce secteur avec un taux de raccordement à l’AEP estimé à 97% et un taux de 95% en assainissement ». Et pour le rattraper, « une opération sera entreprise prochainement pour améliorer la situation », a-t-on indiqué.

D’ailleurs, « une commission du ministère de l’Hydraulique sera dépêchée cette semaine suite à l’intervention du wali ».
« Elle est chargée d’établir un diagnostic de ce secteur et de remédier aux carences ». « Le directeur de l’hydraulique a été instruit afin d’éviter de causer des désagréments aux usagers et aux citoyens en général et cela en veillant à une bonne organisation des chantiers ainsi qu’à la remise en état initiale des routes à chaque fin de travaux, et à exécuter les travaux par section ».

Au niveau de la gare maritime qui devrait traiter 500 000 passagers et 100 000 véhicules par an, le wali a demandé au responsable du bureau d’étude de « veiller », dorénavant à l’aspect esthétique.
De plus, il a fait remarquer que « la façade extérieure de la gare maritime aurait pu épouser l’architecture existant déjà tout au long de la baie et éviter l’agression et la pollution visuelle ; ce qui est actuellement le cas », a-t-il fait remarquer.

Par ailleurs, le chef de l’exécutif a confirmé que la gare maritime, dont le taux d’avancement des travaux a atteint les 75%, sera mise en service intégralement dès le début du mois de mai. Il ne reste que les travaux de mise en place des revêtements et des équipements techniques, a-t-on souligné.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email