-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali veut les investisseurs exemplaires

Le wali veut les investisseurs exemplaires

Fraichement installé, et juste après son retour des vacances, le wali de Blida a consacré sa première sortie de travail au dossier sur la nouvelle ville de Bouinan, où il a rencontré tous les acteurs concernés par ce méga projet. « Cette rencontre vient suite à une réunion interministérielle présidée par le Premier ministre jeudi passé et en présence de tous les ministres concernés par la réalisation de ce gros projet que verra la wilaya de Blida ».

C’est en ces termes que Abdelkader Bouazghi s’est adressé aux cadres de la wilaya tous secteurs confondus, et en présence des représentants du ministère de l’Habitat et celui des Finances, réunis lundi passé dans la salle du centre culturel de la ville de Bouinan. Il exhorta ensuite les cadres chargés chacun du suivi et de la réalisation de ce projet de montrer plus de volonté et de disponibilité quant à la réussite de ce « rêve ».

« C’est un projet qui nous interpelle tous au niveau local, étant donné que ce projet est suivi par le Premier ministre en personne. C’est énorme ce qui est prévu, mais d’un autre coté ça crée de l’enthousiasme chez les gens et un sentiment de défi chez les responsables. C’est aussi une belle opportunité qui n’existe pas dans d’autres wilayas.

A Blida, nous devons entrer en symbiose avec tous les autres secteurs » Il convient de rappeler que la création de ce projet est née en 2004 Ensuite, l entreprise publique à caractère industriel et commercial( EPIC)créés en 2006 est prévue pour le suivi de ce projet ,et en 2008 le plan d’aménagement a été attribué à une société sud- coréenne.

La nouvelle ville de Bouinan s’étalera sur 2175 hectares et comportera, d ici à l’horizon 2019, 52 000 logements. Auxquels viendront s’ajouter tous les équipements publics d’accompagnement qui peuvent exister : les travaux publics pour la réalisation des routes, un pôle santé, un pôle multimédia, un pôle de loisirs, un pôle d’industrie de pointe…

Pour cela, le wali de Blida a été plus que clair dans son intervention en évoquant les secteurs d’investissement. Il dira ,à cet effet, que les investisseurs doivent arpenter un passage de sélection et pas n’importe quel investisseur qui peut se planter dans cette nouvelle ville. Les porteurs de projets doivent être examinés et nous devons avoir toutes les assurances et les certitudes pour que ce soit un exemple d’investissement » lança-t-il en direction des responsables sur l’un des sites du projet.

Et d ajouter plus loin : « Les investisseurs ont quelque 186 hectares à leur disposition et nous devons nous mettre à leur disposition ». Abdelkader Bouazghi cita quelques exemples d’investissement tels que l’hôtellerie, les centres de loisirs, les centres commerciaux ou encore l’industrie de pointe comme dans le domaine de la santé.

Le wali de Blida a beaucoup insisté sur le mode sélectif des entreprises porteuses de projets pour qu’elles soient vraiment à la hauteur de ce gros projet. Et pour conclure cette séance de travail, il déclare à tous les présents et concernés par ce projet : « Je vous demande d’y croire et de ne pas se décourager devant ce projet d’une telle envergure.

Je vous demande également de faire preuve de plus de motivation, et de disponibilité » Il convient de rappeler d’un autre coté qu’il est prévu la distribution de la première tranche de logements au nombre de 2 000 durant le premier semestre 2016. Nous avons été également informés qu’un P.V de cette réunion sera transmis au Premier ministre ainsi qu’à tous les ministères. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email