-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali sermonne son exécutif

Le wali sermonne son exécutif

C’est un wali mécontent que nous avons entendu avant-hier lors de la réunion qu’il a tenue avec les membres de l’exécutif de la wilaya.

Un wali qui parfois cherchait ses mots pour dire ce qu’il pense réellement des membres de l’exécutif chargés de la réalisation des programmes de la wilaya. Et ce n’est pas ce qu’il manque dans la wilaya de Blida.

Il y a même ceux qui datent de 2009 et 2010. « C’est de la mauvaise foi », finit par lancer Abdelkader Bouazghi.
« Ceux qui se reconnaîtront. Inutile de les nommer », précisa-t-il. 
M. Bouazghi a commencé par donner son avis sur les programmes des logements réalisés dans la wilaya de Blida. A ce propos il dira : « L’état d’avancement du programme de logement est catastrophique dans la wilaya de Blida ».

Et d’ajouter : « On doit prendre des engagements pour avoir une bonne visibilité pour l’année 2016. Effectivement, à la lecture de la situation dans la wilaya de Blida faite par le directeur de la planification, il ressort que plusieurs projets sont en voie d’achèvement ou encore pas lancés du tout.

Au total, nous pouvons lire que la wilaya a bénéficié de 692 opérations. Celles qui sont achevées sont au nombre de 257, en cours d’achèvement 348 et d’autres qui n’ont pas été du tout lancées et sont de l’ordre de 87 projets. C’est ce qui a mis le wali dans une situation d’incompréhension. « Pourquoi une telle situation ? se demande-t-il.

Quelle est l’explication de ce retard dans le programme ? » C’est un silence de mort qui plane dans la salle de réunion de la wilaya. Non satisfait du comportement de ceux qui devaient défendre leur gestion, M. Bouazghi déclara : « Je n’aime pas faire de comparaison, mais je vais vous dire ce qui se passe dans la wilaya de Tizi Ouzou ». (Wilaya où il était précédemment).

Il poursuit : « En Psd la wilaya de Tizi Ouzou a consomme 25 milliards de DA. Pour la même période, Blida n’a consommé que 6 milliards de DA. Ce qui veut dire que Tizi Ouzou consomme 3 fois plus que Blida et elle ne gère que les programmes de 2015. Entre les deux wilayas, c’est le ciel et la terre.

Il n’y a pas un seul programme antérieur à 2015 qui n’a pas été réalisé à Tizi Ouzou ». Il rappelle à l’assistance présente que les conditions de Tizi Ouzou sont plus difficiles que celle de Blida. Cette dernière se trouve seulement à quelques encablures de la capitale.

Le foncier est disponible. Par contre à Tizi 80 % du foncier sont privés. Les conditions géographiques et climatiques sont beaucoup plus rudes par rapport à la capitale de la Mitidja. « C’est une situation inédite dans la wilaya de Blida », selon lui. Il est relayé par le Dr Zitouni P/APW de Blida qui déclare « Sur les 1047 programmes dont bénéficient la wilaya 539 sont en cours de réalisations et 171 autres ne sont pas encore lancés. C’est une situation intenable », avance ce dernier.
Avant de clôturer la séance de travail, le wali revient à la charge.

« Vous ne voulez pas travailler. C’est de la mauvaise foi et c’est impardonnable ! Vous êtes en en train de pénaliser le citoyen. Ce qui reste à réaliser, c’est l’éclairage, les classes scolaires, l’eau, etc. Et ça c’est le droit absolu du citoyen »
Il leur donna rendez-vous à la semaine prochaine et chaque secteur sera passé au crible et c’est le secteur de l’habitat qui sera le premier.                   

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email