-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali donne le coup d’envoi à partir du lycée 20-Août 1956

Le wali donne le coup d’envoi à partir du lycée 20-Août 1956

C’est à partir du lycée 20-Août 1956, sis au boulevard Stiti, que Brahim Merred a donné le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2016 – 2017.

En ce premier jour de la rentrée des classes, ce fut également l’occasion pour le wali de rappeler les espoirs, de tout un chacun, attendus de la stratégie élaborée en matière d’éducation par les professionnels du secteur. Et Brahim Merred n’a pas caché son optimisme quant aux bons fruits à récolter à la fin de l’année scolaire.

C’est dans ce sens d’ailleurs que le Premier responsable de la wilaya de Tizi-Ouzou a révélé hier, au lycée 20-Août 1956 que « nos espérances est de voir les élèves de notre wilaya décrocher la meilleure note scolaire à l’échelle nationale, mais aussi d’être les meilleures tant en nombre qu’en qualité dans l’obtention du baccalauréat ».

Le wali a justifié de telles attentes du fait que cette année scolaire 2016 – 2017 à Tizi-Ouzou repose sur un socle important : il y a une parfaite entente entre les responsables du secteur éducatif et les partenaires sociaux ; ce qui présage donc une année scolaire sans anicroche.

Se voulant plus explicite, Brahim Merred évoquera la question portant sur les postes d’enseignement qui ne souffriront d’aucun échec dans la mesure où une vacation sera signalée, le recrutement se fera aussitôt après puisque le personnel qualifié à cet effet ne souffre pas de disette.

Sur le plan infrastructurel, Brahim Merred clamera également son optimisme. Dans ce contexte, il annoncera effectivement qu’au palier primaire, sur les 656 écoles existantes, 595 d’entre elles sont pourvues de cantines. Dans le moyen, le wali a annoncé l’ouverture de deux nouveaux CEM. 

L’un au village Tamassift dans la commune de M’kira et l’autre à Aghribs. Concernant le cycle secondaire, Brahim Merred a évoqué le cas du lycée de Boudjima lequel a fait couler beaucoup d’encre. « Cet établissement éducatif, a laissé entendre le wali, n’a pas joui du feu vert de la commission du ministère de l’Education quant à sa mise en service. » « Il n’en demeure pas cependant, poursuit Brahim Merred, que sa réception aura lieu le mois d’octobre ou novembre de l’année en cours. »

Toujours en matière d’établissement éducatif, Brahim Merred a annoncé l’ouverture d’une nouvelle école primaire, mais il n’a pas précisé le nom de la commune bénéficiaire, c’est-à-dire le lieu de son implantation.

Notons, enfin, que pendant que Brahim Merred et l’importante délégation l’accompagnant se trouvaient dans l’aile ouest du lycée, l’aile du côté est, était envahie par des familles qui cherchaient à recaser leurs enfants suite à leur échec de l’année scolaire précédente.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email