-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali demande une « trêve » d’une année

Le wali demande une « trêve » d’une année

Le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab, a réagi ces derniers jours à l’exploitation des enfants pour revendiquer des solutions aux problèmes.

« Scandalisé et outré par le recours à l’utilisation des enfants aujourd’hui pour revendiquer la résolution des problèmes, le wali condamne le recours a l’exploitation des enfants », qui pour lui, « sont pris en otage », a souligné la cellule de communication de la wilaya. Il estime que « leur place doit être à l’école et que personne n’a le droit de les faire sortir ».

Le chef de l’exécutif « tire la sonnette d’alarme sur le phénomène de fermeture de routes, qui devient très fréquent ces jours-ci ». Il appelle, encore une fois, les populations de la wilaya à la sagesse, à se réveiller pour sauver leur wilaya, rappelant que « les portes de l’administration sont pourtant ouvertes pour les écouter ». « Ce genre de comportements très grave risque de freiner l’élan et la dynamique de développement local que le wali a lancé dès son installation à la tête de la wilaya », souligne-t-on. 

Il a par ailleurs lancé un appel à toutes les bonnes consciences de la wilaya afin qu’elles l’accompagnent pour rehausser la wilaya de Béjaïa au rang qu’elle mérite. « Un bon programme de développement est en cours de concrétisation et permettra de combler tous les déficits en matière de développement à condition de laisser les gens travailler et ne pas couper les routes », fait-on savoir.

Le premier responsable de la wilaya se lance un défi mais il demande aux populations une trêve. Il demande à celle-ci de lui accorder une année sans fermeture de routes, et qu’ils verront comment la wilaya sera transformée et développée dans tous les domaines », indique-t-on.

Pour le Mohamed Hattab, « tous les efforts doivent être conjugués pour développer la wilaya qui possède déjà tous les atouts nécessaires pour cela ». Les citoyens doivent adhérer à cette démarche dont le seul objectif est le développement. Enfin, « il a instruit les chefs de daïras afin de lancer toutes les opérations inscrites et de veiller à prendre, à l’avenir, en considération les besoins réels des citoyens qui doivent être consultés, associés et participer au développement de la wilaya », ajoute-t-on.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email