-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali de Médéa : Le développement local en point de mire

Le wali de Médéa : Le développement local en point de mire

Les investisseurs agréés dans le cadre du CALPIREF ont été reçus au siège de la wilaya par le wali de Médéa, Mostafa Layadi, dans le but d’échanger leurs points de vue sur les conditions à mettre en place pour accélérer le rythme de réalisation des projets.

La rencontre, qui s’est tenue mardi , a permis de cerner les problèmes auxquels les investisseurs sont confrontés et les principales difficultés à surmonter en vue de leur trouver des solutions idoines et urgentes à même de favoriser la relance de l’investissement dans la wilaya.

La politique de développement industriel menée par les autorités locales au cours des dernières années, en complément de la croissance du secteur agricole, vise en effet à créer de la plus-value et de la richesse, seule démarche pouvant permettre de ne pas rester dépendants des seuls soutiens financiers de l’Etat consentis dans le cadre des programmes publics locaux.

Dans son intervention, le wali a rappelé que la politique d’investissement adoptée par la wilaya a pour objectif de développer l’économie locale. Elle nécessite donc la création de 3 zones industrielles et de 8 zones d’activités ainsi que celle d’un parc industriel d’une superficie de 200 ha à Ksar El-Boukhari.

La lecture du dernier bilan des investissements agréés dans le cadre du CALPIREF, élaboré à cette occasion, fait ressortir un nombre de 310 projets avalisés pour un montant de 156 milliards de dinars pour une superficie de 513 ha devant générer à terme 36 245 emplois. 

Les investisseurs présents à la rencontre ont exposé au wali les problèmes auxquels ils se heurtent dans la réalisation de leurs projets. Ce dernier a promis de tout mettre en œuvre pour les accompagner et les aider à faire aboutir leurs investissements.

Le wali a également conseillé à ses interlocuteurs de s’organiser en association pour mieux défendre leurs intérêts, notamment les assiettes de terrain où leurs projets sont implantés, tout en leur faisant remarquer que la diversification de l’investissement demeure aussi l’une des principales priorités de la wilaya.

Il s’agit pour l’administration d’accorder des facilitations aux porteurs de projets et aux investisseurs ainsi que les avantages prévus par la loi pour les attirer et les convaincre à s’installer dans la wilaya.

Selon le wali, c’est grâce aux efforts d’investissement des secteurs publics et privés que l’économie de la wilaya pourra se développer, compter sur ses propres ressources et ne pas dépendre des seuls subsides de l’Etat provenant des revenus engendrés par la vente des hydrocarbures.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email