-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali de Ghardaïa sur le terrain: Des projets à activer et des instructions

Le wali de Ghardaïa sur le terrain: Des projets à activer et des instructions

Les quelques projets d’aménagement d’ordre social développés à travers les communes proches éloignées de la Wilaya de Ghardaïa devraient, sans aucun doute, servir à améliorer les conditions de vie des populations locales, conformément aux instructions des pouvoirs publics.

De ce fait, en dépit de grands Intérêts accordés par l’état à ces communes, parfois éloignées certains de ces aménagements accusent un retard considérable quant à leur réalisation.  C’est ce que l’on constate, lorsqu’on fait le point, notamment, concernant les timides initiatives menées dans la région de Ghardaïa sur le plan d’aménagement social.

C’est pourquoi que le wali, Boualem Amrani, accompagné du P/APW, Brahim Boughali et quelques membres de l’exécutif concernés, s’est rendu ce Lundi matin, au niveau de plusieurs quartiers de la ville de Berriane afin de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de quelques projets relevant de divers secteurs., mais surtout de relever les insuffisances et les nombreuses lacunes constatées dans cette dite commune, qui freinent la concrétisation de certaines réalisations.

Il ne va pas sans dire, au passage, que ces réalisations s’articulent notamment autour de la construction d’un hôpital de 60 lits, en cours de construction depuis 2009, achevé à 90 %, d’un lycée type 800/200-R, à la nouvelle ZHUN de Berriane pour un montant de 318.250.000,00 Da, d’une piscine de 25 mètres pour un montant de 282.731.000,00 Da, d’un projet de viabilisation du pole El-Moussalaha/soudane, regroupant : l’assainissement/l’AEP/les voieries et l’éclairage publique, pour un montant global programmé de l’ordre de : 271.269.157,37 Da, dont 144.175.017,00 Da de consommé à ce jour. Toutefois, la viabilisation en cours sur le Pole ” El- Moussalaha / Soudane” est conçue pour la construction de 1900 logements sociaux.

Tous ces projets concernés, en dépit des retards enregistrés en matière de leur réalisation, pour des raisons semble-t-il financières, confirment tout de même l’intérêt particulier accordé par la haute autorité du pays, dans le but d’assurer l’amélioration du cadre de vie du citoyen, à travers l’exécution et le suivi de l’avancement de ces programmes inscrits. Elle témoigne, également, du caractère ouvert et permanent de ce chantier de règne. Dans ce même contexte, la construction de quelques salles de dans deux écoles primaires sont en cours d’achèvement dans cette commune de Berriane.  Cependant, Les taux moyen d’avancement des travaux en cours, varient entre 31 et 98%. Le wali a donc donné des instructions fermes aux responsables concernés afin de prendre toutes les mesures jugées nécessaires pour rattraper le retard, respecter strictement les délais, la qualité des travaux et les règles de l’esthétique des projets à réaliser. Tout en insistant sur la contribution de la société civile et du mouvement associatif, pour adhérer, d’une manière plus active, au processus de développement que connaît l’Etat par le biais des différents programmes et projets mis en œuvre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email