-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le wali de Béjaïa : «Le résultat ne reflète pas l’effort de l’Etat»

Le wali de Béjaïa : «Le résultat ne reflète pas l’effort de l’Etat»

Le nouveau wali, Mohamed Amine Hattab, a tenu son deuxième conseil de wilaya. Celui-ci a été convoqué suite aux dernières coupures récurrentes de gaz et d’électricité survenues ces derniers jours, surtout en cette période d’intempéries.

« Cette réunion, qui a regroupé les chefs de daïra et directeurs de l’exécutif de wilaya, a été tout particulièrement consacrée au secteur de l’énergie », a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la wilaya.

Ainsi, les projets inscrits au profit de la wilaya en matière de gaz et d’électricité ont été examinés suite au diagnostic établi, notamment les points noirs soulevés lors de la première rencontre consacrée aux nouvelles orientations et stratégie de développement tracées par le wali, lesquelles ont été dictées aux chefs de daïra et directeurs de l’exécutif.

« Ces derniers sont dorénavant tenus par l’obligation de résultat », souligne la même source. Une instruction ferme leur a été donnée afin de lancer tous les programmes qui sont à l’arrêt, reconnaissant que « la wilaya est très en retard et elle doit être reprise immédiatement en main ». Pour le wali, « le résultat obtenu aujourd’hui en matière de développement ne reflète pas l’effort de l’Etat qui, pour rappel, a doté la wilaya de Béjaïa d’un programme très consistant.

Il a indiqué, à l’occasion, que le taux de raccordement au gaz était de 16,06 % en 1999 alors qu’actuellement, il est de 42,79 %, soit 106 462 foyers raccordés au gaz naturel. Il a indiqué aussi que « le taux de raccordement au gaz atteindra les 80 % avec la levée des oppositions, notamment sur le gazoduc.

La réhabilitation de 12 projets de DP en dépendent, lesquels représentent 29 128 nouveaux branchements », sachant que le projet DP GAZ Souk El-Tennine, qui totalise 3 143 branchements, est subordonné au règlement de l’opposition à Tidelsine et à l’achèvement des 26 DP en cours pour 76 208 foyers. Le wali a décidé d’installer une commission dans les prochains jours. Elle sera présidée par le secrétaire général de la wilaya et sera composée de tous les intervenants du secteur.

Sa mission est de lever toutes les contraintes qui bloquent l’avancement des projets et de leurs travaux. « Les membres de cette commission se réuniront une fois par semaine », souligne notre source.

Et d’ajouter : « Pour combler les manques, le wali a instruit le directeur de l’énergie en vue d’adopter une démarche fiable et de proximité pour sensibiliser les opposants, favoriser le dialogue et informer les citoyens de la situation des programmes qui les concernent ».

Lors de la réunion, un exposé sur les mesures prises dans le cadre de la préparation de la campagne hivernale 2016-2017 a été présenté par le directeur de l’énergie, faisant part de « la réalisation de 2 bacs de stockage de gasoil de 5 000 m, la mise en service tributaire de la délivrance de l’autorisation d’exploitation, le lancement des travaux de réhabilitation et de modernisation des stations-service GD Naftal (Sidi-Aïch et Kherrata).

Concernant le volet lié au GPL, une cellule de veille a été installée à la direction de l’énergie et à Naftal. « Elle est chargée du suivi quotidien et permanent du réseau de distribution durant toute la période de froid et d’apporter une réponse aux nouveaux besoins exprimés.

La réservation et l’exploitation du quai 19 et du nouveau quai 26 du port pour les produits pétroliers (carburant /GPL) uniquement, le renforcement du centre emplisseur en trois équipes 3/8, le maintien des stocks GPL vrac à un niveau élevé (10 800 m³), l’approvisionnement non stop des ASR gérées par les APC de Chemini, Kherrata et Béni K’sila, le renforcement des livraisons en B13B par l’augmentation des rotations des camions livreurs, l’approvisionnement par colportage des localités dépourvues des points de vente (Tamridjt et Tinebdar) et le renforcement des ventes au niveau des communes, dont le nombre de points de vente est insuffisant (vente directe aux consommateurs), et enfin l’incitation des établissements scolaires à remplir les réserves de gasoil dès la rentrée scolaire », fait-on observer.

Le directeur du secteur a été invité à instaurer un dispositif de communication plus pratique entre les différents intervenants : mechta, APC, daïra, DDE et Naftal. Il a par ailleurs fixé un délai de 15 jours au directeur de la SDE pour le lancement du projet de raccordement au gaz naturel du village d’Ifri, lequel a été visité deux jours auparavant alors que le projet a été inauguré le 20 août dernier.

« L’objectif fixé par le chef de l’exécutif est de lancer tous les projets inscrits et de relancer ceux à l’arrêt », souligne-t-on. A l’occasion, il a annoncé que la wilaya vient d’être dotée d’un programme supplémentaire de 6 000 logements AADL suite à son intervention auprès du ministère de l’Habitat.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email