-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le voisin de l’Ouest principal pourvoyeur

Le voisin de l’Ouest principal pourvoyeur

Les quantités de drogues saisies en Algérie restent élevées malgré une baisse constatée de près de 40% durant les neuf premiers mois de 2015 comparativement à la même période de 2014. En revanche, les saisies de drogues dures ont augmenté durant la période de référence. Les deux tiers des saisies ont été opérés à l’ouest du pays, ce qui maintient le voisin de cette région en tête des pays pourvoyeurs de drogue.

Près 89 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie durant les neuf premiers mois de l’année 2015, a indiqué hier l’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie (ONLDT). « 88.729,390 kg de résine de cannabis ont été saisis durant les neuf premiers mois de 2015, dont 61,69% au niveau de la région ouest du pays », a précisé l’Office dans son rapport, se référant au bilan des trois services de lutte (Gendarmerie nationale, DGSN et Douanes).

Les quantités saisies durant les neuf premiers mois de 2015 ont enregistré une baisse de 39,26% par rapport à la même période de 2014, en raison surtout du renforcement du dispositif sécuritaire au niveau des frontières par les éléments de l’Armée nationale populaire et des gardes-frontières, selon une source proche de l’Office qui relève que malgré cette baisse, les quantités saisies restent « élevées ».
Selon ce rapport, seulement 1,34% des quantités de cannabis saisies ont été enregistrées dans la région est du pays, 6,05% dans la région centre et 30,92% au Sud.

La saisie de drogues dures en hausse

S’agissant des drogues dures, la quantité de cocaïne saisie en Algérie a fortement augmenté, passant de 1.197,726 grammes à 85.132,883 grammes durant cette période de référence, selon le même bilan.
L’héroïne a également enregistré une hausse conséquente des quantités saisies, passant de 339,11 grammes à 2.534,8 grammes à la même période de référence.

Par ailleurs, le rapport a également relevé la saisie de 395 346 comprimés de substances psychotropes de différentes marques durant les neuf premiers mois de l’année en cours, contre 815 585 à la même période l’année dernière, soit une baisse de 51,53%.
« Les investigations menées par les services concernés ont abouti à l’interpellation de 18 190 individus, dont 79 étrangers, pour des affaires liées à la drogue », indique le rapport, qui précise que sur le nombre total des personnes impliquées dans des affaires liées à la drogue 324 sont en fuite.

Le bilan a également précisé que sur le total des personnes impliquées, il a été enregistré, notamment, 3 847 trafiquants et 11 088 usagers de résine de cannabis, 1 580 trafiquants et 1 574 usagers de substances psychotropes, 34 trafiquants et 51 usagers de cocaïne ainsi que 7 trafiquants et 6 usagers d’héroïne.

Selon la même source, le nombre des personnes interpellées est en hausse de 53,86%, passant de 11 822 individus à 18 190 individus.
Par ailleurs, le bilan a fait savoir que les services de lutte ont traité 13 751 affaires, contre 8 667 affaires à la même période de l’année 2014, en hausse de 58,66%.

Sur le total des affaires traitées, 3 221 sont liées au trafic illicite de drogue, dont 2 034 affaires concernant la commercialisation de cannabis, et 10 526 affaires relatives à la détention et à l’usage de la drogue.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email