-- -- -- / -- -- --
Sports

Le vélo tout terrain (VTT) en quête d’une place au soleil en Algérie

Le vélo tout terrain (VTT) en quête d’une place au soleil en Algérie

Une centaine de cyclistes (messieurs et dames) ont pris part à un circuit de VTT XC (course contre la montre), organisé vendredi au Parc zoologique et des loisirs de la Concorde civile de Ben Aknoun (Alger), par la Fédération algérienne de cyclisme (FAC).

Cette compétition de vélo tout terrain (VTT) ou vélo de randonnée sportive, intitulée « The African village VTT challenge », a été initiée, dans l’optique de mettre en place « une stratégie de relance de l’activité du VTT en Algérie à travers l’organisation d’une multitude d’événements sportifs ouverts, tant aux professionnels qu’aux passionnés du VTT au niveau national et international », a déclaré à l’APS, Sid-Ahmed Skender, manager général chargé de l’organisation de cette première manifestation du genre en Algérie.

Ce sont les coureurs de la wilaya d’Annaba qui se sont accaparés les premières places de la course, courue sur un circuit de 2,3 km en cinq tours, soit un total de 11,5 km. « Certes, le VTT est une activité sportive pratiquée en Algérie, depuis les années 1990, mais durant la décennie noire, sa pratique a complètement disparu.

C’est une activité dormante qui nécessite d’être boostée, car les adeptes de ce sport sont de plus en plus nombreux et ont besoin d’être canalisés, encadrés et surtout sécurisés », a indiqué Sid-Ahmed Skender.

En plus des jeunes et moins jeunes, venus d’Alger et de plusieurs wilayas (Annaba, Tlemcen, Oran, Tipasa, Boussaâda…), la course a enregistré la participation de la gent féminine avec, il est vrai un nombre faible (8 athlètes), mais suffisant pour se faire applaudir par les participants et les organisateurs.

« A l’annonce, sur les réseaux sociaux, de la tenue de cette course VTT XC, on a eu un nombre important de demandes et on était contraint de limiter la participation, par peur de ne pas pouvoir maîtriser l’organisation de cette première expérience et laisser ainsi une mauvaise impression aux participants », a fait remarquer la manager général de la compétition, organisée par la FAC en partenariat avec SYNOP66 Prod & Event.

Malgré la réussite de ce premier événement du genre en Algérie, les organisateurs estiment que de gros efforts devaient être consentis pour les manifestations à venir, afin de promouvoir davantage la pratique du VTT et médiatiser cette activité sportive « ayant un impact éco-touristique avéré dans beaucoup de pays ». « Je pense que pour les prochains événements, il faudrait avoir davantage de moyens et d’aides.

On ne peut pas être performant sans l’adhésion de tous. Aujourd’hui, on est arrivé à rassembler tout ce beau monde, mais il y a d’autres personnes qui voulaient y être et cela nécessité une toute autre organisation ainsi que des moyens », a souligné Skender qui demande le soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS).

Un autre événement est programmé le 4 juin prochain au complexe olympique Mohamed-Boudiaf (Alger), où l’instance fédérale va délivrer les premières licences algériennes aux vététistes, un geste d’officialisation de la pratique du VTT en Algérie.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email