-- -- -- / -- -- --
Algérie-Chine

Le vaccin chinois sera administré cette semaine

Le vaccin chinois sera administré cette semaine

La vaccination contre la Covid-19 avec le vaccin chinois de Sinopharm, dont une cargaison de 200 000 doses a été réceptionnée le 24 février dernier, commencera cette semaine. C’est ce qu’a affirmé à Blida le ministre de la Santé et de la Population, Abderrahmane Benbouzid, lors d’une visite effectué au CHU Franz Fanon.

Le ministre a fait savoir mardi que les autorités sanitaires envisagent d’acquérir des centaines de milliers de doses en ce mois de mars, ajoutant que les citoyens ont commencé à s’inscrire sur la plateforme dédiée à la vaccination et que l’opération se déroule dans de bonnes conditions.
Le lot de 200 000 doses du vaccin produit par la société chinois Sinopharm est arrivé mercredi dernier à l’aéroport militaire de Boufarik en tant que don de la part des autorités chinoises pour l’Algérie. L’annonce de la réception de ce lot a été faite par l’ambassadeur de la république populaire de Chine en Algérie, Li Lianhe dans une tribune publiée dans une édition précédente du Jeune Indépendant.
« La Chine a décidé de faire don de 200 000 doses de vaccin contre le Covid-19 de Sinopharm pour aider l’Algérie à lutter contre la Covid-19 », a-t-il indiqué.
Le diplomate chinois a souligné dans ce sens que ce don est un signe fort d’une grande relation d’amitié entre les deux peuples chinois et algérien, affirmant que Pékin prévoit d’autres facilités d’acquisition du vaccin au profit d’Alger.
« La chine entend également accorder toutes les facilités à l’Algérie dans son acquisition de vaccin chinois en vue d’aider l’Algérie à remporter la victoire globale contre la pandémie et à renouer au plus vite avec la vie normale économique et sociale », a expliqué l’ambassadeur.
Ainsi, le lancement de l’utilisation du vaccin chinois vient renforcer les capacités de vaccination contre le coronavirus après la distribution de 50 000 doses du vaccin russe SputnikV arrivées fin janvier dernier en plus des 50 000 doses du produit anglo-suédois, Oxford/Astra-Zeneca réceptionnées début février.

Cette quantité permettra aux autorités sanitaires de poursuivre la campagne de vaccination, lancée il y a plus d’un mois, tout en ayant au point de mire un taux de vaccination de 70% de la population afin de garantir une immunité collective.
Par ailleurs, l’Algérie devrait recevoir une quantité de 500 000 doses du vaccin russes SputnikV avant le mois de mai prochain et ce en vertu d’un contrat signé conjointement par le gouvernement algérien et les laboratoires russes, selon l’affirmation d’une source diplomatique russe au jeune Indépendant.

Le gouvernement a adopté, rappelons-le, une stratégie de vaccination, dont la population cible est le personnel de santé, les corps constitués, les personnes âgées de plus de 60 ans et les personnes atteintes de maladies chroniques.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email