-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le vaccin antigrippal non remboursable

Le vaccin antigrippal non remboursable

Le  vaccin antigrippal vendu à 1350 DA ne sera pas remboursé cette année. C’est ce qu’a fait savoir le Syndicat national des pharmaciens d’officine (Snapo).

Le syndicat a indiqué que les pharmaciens se sont rendu compte que le premier lot de vaccin antigrippal reçu pour cette saison n’est pas remboursable. En effet, le produit n’est pas enregistré sur la nomenclature Chifa des produits remboursables par la sécurité sociale. «Le nom de la marque du vaccin Tetravalent de cette année ne figure pas sur le logiciel Chifa», indique le Snapo. Alors que le prix habituel du vaccin Trivalent est d’environ 635 DA, celui de cette saison est d’environ 1 350 DA. Cette annonce ne va certainement pas plaire aux nombreuses personnes qui souhaitent se faire vacciner, surtout suite à la propagation de la Covid-19.

Le directeur général de la prévention et de la lutte contre les maladies transmissibles, le Dr Djamel Fourar, a fait savoir que le ministère de la Santé a entamé la distribution des 1,8 million de doses réceptionnées dans les établissements publics de santé, et ce depuis le 30 octobre.

Cependant, le responsable n’exclut pas une autre commande si le besoin se faisait sentir, a-t-il rassuré. S’exprimant lors d’un point de presse organisé à l’occasion du lancement officiel de la campagne nationale de vaccination, le Dr Fourar, qui a appelé les personnes à risque à se faire vacciner, a rappelé que la grippe saisonnière a coûté la vie à 20 personnes en 2019 et à 26 autres en 2018, alors qu’elle est la cause de 650 000 décès annuellement dans le monde.

Par ailleurs, selon les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et afin de garantir une protection optimale contre les complications de la grippe, le Dr Fourar a expliqué que si l’Algérie a opté durant les années précédentes pour un vaccin trivalent, cette année, elle a opté pour un vaccin quadrivalent, c’est-à-dire qui comporte quatre souches, en l’occurrence HN1, H3N2 deux virus, deux variétés du B. Pour rappel, le vaccin est gratuit dans les centres de vaccination pour les personnes prioritaires, vulnérables et à risque.

Il s’agit des personnes âgées de 65 ans et plus, les adultes et enfants présentant une pathologie chronique et celles souffrant de cardiopathie, d’affections pulmonaires chroniques, métaboliques (diabète, obésité, etc.), d’affections rénales et celles atteintes d’immunodéficience acquise ou congénitale. Cela concerne également les patients transplantés ou ceux atteints de néoplasie sous-jacente, d’infection au VIH, d’asplénie et de drépanocytose, tout comme les femmes enceintes et les professionnels de la santé.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email