-- -- -- / -- -- --
Nationale

«Le tourisme, une option hors hydrocarbures»

«Le tourisme, une option hors hydrocarbures»

Le ministre de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Amar Ghoul, a estimé, jeudi lors d’une visite de travail et d’inspection des projets relevant du secteur dans la wilaya de Blida, que « le secteur du tourisme est un vecteur de développement capable de sortir l’économie du pays de sa dépendance des hydrocarbures ».

« Le secteur touristique est l’un des atouts dont dispose notre pays, après l’agriculture, pour aller vers une économie moins dépendante des hydrocarbures », a indiqué M. Ghoul en marge de sa visite. Il a mis l’accent, à cette occasion, sur la nécessité d’optimiser le potentiel de nos régions afin de relancer l’activité touristique dans notre pays et de rendre encore plus attractifs la multitude de sites et lieux touristiques.

Il a souligné que cette mesure visait à « combler les lacunes et à remédier aux dysfonctionnements enregistrés notamment dans cette ville », ajoutant que « cette initiative s’inscrit dans le but de tracer un nouveau plan pour la relance du secteur touristique en Algérie ».

Le ministre a également précisé que le nouveau plan sera orienté vers « la prise en charge de tous les secteurs générateurs de richesses, dont celui du tourisme, au regard du patrimoine touristique diversifié que recèle l’Algérie ». Il a indiqué, dans ce même contexte, que le potentiel naturel que recèle la wilaya de Blida sera désormais mieux exploité pour lui permettre de jouer pleinement son rôle de pôle touristique, annonçant la réalisation de structures touristiques intégrées, notamment au niveau des Monts de Chréa, et ce de manière à consolider l’attractivité de cette région touristique par excellence.

A Chréa, Amar Ghoul a inspecté le site d’aménagement du Village touristique et un projet de réhabilitation de l’hôtel Nassim dont l’entreprise de réalisation est la SARL Rabhi. L’hôtel devrait être prêt pour juillet prochain, le montant de 34 millions de dinars.
Le ministre a indiqué que « notre département a établi un plan d’urgence qui s’inscrit dans le cadre d’un plan directeur intersectoriel regroupant 21 ministères.

Il sera question de promouvoir le tourisme en général ». Et d’ajouter que « les secteurs intégrés doivent générer des budgets et non seulement en consommer et faire entrer de la devise forte au pays en faisant de ces espaces des lieux touristiques de prédilection, selon les standards internationaux « .

Parmi les engagements du secteur, l’accent a été mis par le ministre sur les ressources en eau qui constituent un facteur stratégique de l’aménagement du territoire, à travers la mobilisation, le dessalement, la récupération et la production de la ressource, sur le renforcement des infrastructures du territoire à travers la modernisation et le développement des infrastructures autoroutières, portuaires, aéroportuaires et ferroviaires, et les infrastructures énergétiques ainsi que de télécommunication.

La préservation du capital naturel de l’environnement et le développement des potentialités économiques nationales par la dynamisation des petites et moyennes entreprises font également partie de ces actions.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email