-- -- -- / -- -- --
Culture

Le « théâtre Sindjeb » dans un atelier contre la violence en Tunisie

Le « théâtre Sindjeb » dans  un atelier contre la violence en Tunisie
Omar Fetmouche du Théâtre Sindjeb

La compagnie Apsara (Suisse) en co-production avec Thérap’Art (Tunisie) et le Théâtre Sindjab de Bordj-Ménaïel (Algérie) organise un atelier casting autour du thème de la violence du 15 au 20 juin de 10h00 à 14h00 à l’espace Carmen.

Cet atelier casting – dans le cadre du projet théâtral « Habibi » campagne sur la violence de genre – s’adresse aux comédiens professionnels et aux élèves de dernière année d’écoles professionnelles. Les acteurs sélectionnés participeront à la création du spectacle et aux tournées en Algérie et en Tunisie.

Les membres des associations partenaires de lutte contre la violence de genre, ainsi que les psychologues et les professeurs de littérature sont invités à participer en tant qu’observateurs et animeront un débat sur le thème en fin de journée.

Conception et écriture de cette coproduction Silvia Barreiros (Suisse), traduction en arabe Omar Fetmouche (Algérie), enseignante stage-casting Sylvie Legault (Suisse- Canada), Mise en scène Silvia Barreiros co-mise en scène Amel Fargi (Tunisie) et création et direction musicale Ondina Duany (Suisse).

Le théâtre Sindjeb de Bordj-Ménaïel a à son actif plusieurs pièces théâtrales dont les plus réputées « Wachch el ghorba » ou encore « Saha l’artiste », un monodrame produit en collaboration avec le Théâtre nationale algérien, réalisé en 2019. La pièce écrite et réalisée par le dramaturge et homme de théâtre Omar Fetmouche a connu un véritable succès sur toutes les planches où elle a été jouée. La coopérative « théâtre Sindjeb qui active depuis plus de quarante années a réussi à nouer des partenariats avec des organismes étrangers ce qui lui a, justement, permis entre autres de prendre part à l’initiative de la compagnie suisse Apsara.

La Compagnie suisse Apsara, fondée en 2001, compte à ce jour 6 créations qui décrivent des tranches de vie de femmes contemporaines ou historiques, toutes en proie à un fort dilemme, à une intense lutte intérieure.

Pour cette nouvelle production, la Compagnie a choisi de traiter un sujet qui reste aujourd’hui encore tristement d’actualité, et ce, dans le monde entier : la violence de genre ou la violence domestique.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la convention de 2005 de l’UNESCO, chapitre « Egalité des genres » dans le programme : « Protection et Promotion de la Diversité Culturelle ». L’objectif consiste à créer une société où la cohabitation soit basée sur la paix et le respect, c’est-à-dire une société d’égalité.

Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email