-- -- -- / -- -- --
Culture

Le talent algérien rivalise avec les sommités internationales

Le talent algérien rivalise avec  les sommités internationales

Ce n’est pas un village que le ministre de la culture, Azzedine Mihoubi a inauguré hier dans la matinée sur l’immense esplanade de Ryadh EL Feth mais bien une ville dédiée entièrement à l’ilustration de la bande desssinée.

L a maîtrise de cet art en Algérie a fait un bon gigantesque en avant depuis l’avènement du festival internatioanal de la bande dessinée, il y a de cela huit ans . Ce redéploiement a gagné en qualité, en haut niveau et en quantité. L’exemple vient des colossales expositions des maîtres natioaux de la bande dessinée.

Cinq d’entre eux, titulaires des prix du patrimoine et de la reconnaissance, se distinguent particulièrement. Ils se nomment,Gyps, Hebrih, Moulay, Benedine, Kebir.

Leurs œuvres sont monumenles et rivalisent en talent avec les sommités internationales participant à ce festival. Peu de raffininement et génie créatif les séparent ainsi des artistes venus de Corée pays invité d’honneur à ce festival et qui a réservé à lui seul tous les espaces d’une grande salle d’exposition. Parmi les originalités de ce festival aux multiples et riches facettes il faudrait noter la présence d’un pavillon où est la BD américaine est en fête.

L ajeune Lilia Grib passionnée des grandes figures de la bande dessinée américaine comme Batman ou Superman ou encore, Spiderman explique avec son enthousiasme cette participation,’’ les fans algériens de la bande dessinée américaines sont nombreux et ce stand représente un cadeau pour eux, surtout avec la présence de leur marque ancienne datant de plus de trente ans avec pour nom, DC, Marvel et Alternatifs. Cette ville en l’honneur de la bande dessinée reste ouverte jusqu’à ce samadi 10 octobre.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email