-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le surplus de logements «AADL 2» affecté au programme «AADL 3»

Le surplus de logements «AADL 2» affecté au programme «AADL 3»

Au moment où un nombre important de souscripteurs au programme AADL 2 a été convoqué pour s’acquitter du versement de la première tranche de leurs futurs appartements, beaucoup de demandeurs de logement s’interrogent sur la relance des inscriptions au programme AADL 3. 

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune qui avait révélé, auparavant, que les inscriptions se feront après le parachèvement de la convocation des souscripteurs au programme AADL 2, a annoncé jeudi dernier, à Alger que « le surplus des logements qui seront réalisés dans le cadre du programme des logements en location-vente AADL 2 durant le prochain quinquennat sera affecté au programme AADL 3 ». « On prévoit un surplus de quelque 100 000 unités après la distribution des logements prévus pour le programme AADL 2 », a indiqué le ministre qui a présidé une rencontre d’évaluation des activités de son secteur pour le 3e trimestre 2014, avec les directeurs généraux des OPGI et les directeurs de l’Habitat au niveau national. « Une fois que nous aurons satisfait toutes les demandes inscrites dans le cadre du programme AADL2, nous procèderons au lancement d’autres projets » destinés essentiellement à un nouveau programme de logements en location-vente. Le secteur réalisera un programme supplémentaire dans le cadre du prochain quinquennat, pour faire face à la demande croissante sur ce type de logements, a poursuivi M. Tebboune précisant que « quelque 450 000 logements en location-vente seront réalisés à ce titre ». Un programme de 230 000 logements inscrits au titre de l’actuel quinquennat, en cours de réalisation, devra porter le nombre de logements en location-vente à plus de 650 000 à l’horizon 2018. Il a, par ailleurs, rassuré les citoyens inscrits dans le programme AADL2 quant à leur droit d’avoir un logement réitérant, « l’engagement du gouvernement à éradiquer définitivement les constructions anarchiques à l’horizon 2015 et la crise du logement à la fin 2018 ».

Aide financière et crédit bonifié au profit des souscripteurs

Les acquéreurs de logements AADL pourront désormais bénéficier d’un crédit bonifié et d’une aide financière accordée par l’Etat, via la Caisse nationale du logement (CNL). Afin de rassurer les souscripteurs convoqués, les pouvoirs publics ont mis à leur disposition des facilitations en matière de paiement. Les acquéreurs des logements AADL pourront aussi payer par anticipation la totalité du prix du logement, selon un décret exécutif publié au Journal officiel n°61. « En vue du transfert légal de la propriété à son profit et dès paiement de l’apport initial, le bénéficiaire peut procéder au paiement par anticipation de la totalité du prix du logement restant », précise le texte. Le prix d’un appartement AADL de type F3 est estimé à 2,1 millions de dinars alors qu’un appartement F4 coûte 2,7 millions de dinars.

490 souscripteurs radiés

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) a décidé de radier 490 souscripteurs au programme de location-vente « AADL2 » pour avoir déjà bénéficié de logements sociaux, a indiqué le ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville dans un communiqué. Par ailleurs, la wilaya d’Alger a traduit en justice 79 bénéficiaires de logements sociaux pour avoir présenté des dossiers falsifiés, a indiqué la même source.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email