Le Super Bowl ou l'art de la démesure selon les Américains – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Sports

Le Super Bowl ou l’art de la démesure selon les Américains

Le Super Bowl ou l’art de la démesure selon les Américains

Véritable poids lourd de l’industrie du sport aux USA, cette année encore le Super Bowl domine plus que jamais la concurrence aussi bien sur le plan financier que sur la scène médiatique. 82 matches de NFL figurent dans le top 100 des émissions de télévision les plus regardées de 2022 outre-Atlantique. Voilà qui explique les records d’investissements publicitaires ! 

Malgré un audimat en baisse durant la période 2017-2021, le Super Bowl est plus que jamais un rendez-vous incontournable Outre-Atlantique, en témoignent les 99,18 millions de téléspectateurs américains derrière leurs écrans lors de l’édition LVI (2022). Un évènement d’une durée de quatre heures durant lequel les publicités seront à l’honneur au même titre que les sportifs, tant les revenus qu’elles génèrent sont colossaux.

En 2021, les publicitaires n’ont pas hésité à dépenser près de 545M$ au total pour être diffusés durant la rencontre, soit 5,5 M$ pour 30 secondes de spot, revus à la hausse en 2022 à hauteur de 6,5M$. Si les performances de la dernière édition s’expliquent en partie par l’arrivée des cryptomonnaies, on parle déjà d’un nouveau record, avec des spots pouvant aller jusqu’à 7 M$ Un investissement a priori rentable toutefois, quand on sait qu’un quart des Américains assistant au Super Bowl déclare préférer les publicités au match. Quant à ceux ayant la chance d’y assister directement depuis les tribunes du stade, il leur a fallu débourser cette année environ 9.000 $ en moyenne pour acquérir un billet, gérer l’avion et l’hôtel.

On comprend donc mieux pour quelle raison une majorité d’Américains considère qu’un Super Bowl, ça se regarde avant tout depuis son canapé. L’autre force de cet évènement est sans conteste sa capacité à attirer même ceux n’éprouvant peu, voire aucun intérêt pour la NFL grâce à son célèbre half time show. Qu’il s’agisse de Michael Jackson en 1993, du duo Shakira et Jennifer Lopez accompagnées par d’autres grands noms de la musique latino-américaine lors du Super Bowl LIV à Miami – tout un symbole – ou de l’édition LVI au SoFi Stadium ayant réuni les grands noms du rap des années 2000, les Américains ont alors tous assuré d’avoir au moins un souvenir du Super Bowl à l’esprit.

Un casting de rêve qui ne se fait pas payer … effet positif de l’exposition nationale et internationale que la NFL peut garantir à ces artistes, C’est aussi un spectacle doté d’un potentiel financier indéniable, à l’image du partenariat conclu avec Apple pour les cinq prochaines éditions contre la somme de 50 M€, mais également très politique, souvenons-nous, si Rihanna sera à l’honneur cette année, la chanteuse avait refusé de participer en 2019, en soutien à Colin Kaepernick. Si aux yeux d’une majorité de français, voire d’Européens, le football le vrai se joue au pied, cela n’empêche pas la NFL de gagner du terrain.

Non seulement les audiences de La chaîne l’Équipe parlent d’elles-mêmes, avec un pic à 421.000 téléspectateurs lors du Super Bowl en février 2022 malgré son heure plus que tardive, mais le nombre de licenciés auprès de la Fédération Française de Football Américain ne cesse de progresser, avec plus de 25.000 membres répartis dans 220 clubs en 2022, sans oublier bien sûr la création cette année d’une équipe professionnelle, les Paris Saints, désormais membres de la European League of Football. De leur côté, nos voisins allemands et britanniques ne sont pas en reste, car ils ont tous deux prévu d’accueillir cinq rencontres de NFL dès la saison prochaine, dont une à Londres entre les Buffalo Bills et les Tennessee Titans dans l’enceinte du Tottenham Hotspur Stadium.

Rien d’étonnant, quand on sait que le club de Premier League rêve d’héberger l’édition 2026 du Super Bowl à domicile. Un rêve sans doute difficile à concrétiser à court terme, mais l’idée fait son chemin, et s’il est encore bien trop tôt pour parler de touchdown, mais au vu du nombre de spectateurs attendus, l’essai semble d’ores et déjà validé !

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email