-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le SNPSP temporise

Le SNPSP temporise

Le Syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) a décidé de convoquer son conseil national à la mi-octobre afin de poursuivre l’examen des différentes revendications toujours en suspens.

Le secteur de la santé risque, à cet effet, d’être agité. Estimant que leurs principales revendications n’ont toujours pas trouvé de solution, les praticiens de la santé publique ont, à maintes reprises, dénoncé la non application de l’instruction du Premier ministre n°968 du 16 septembre 2014 ayant trait aux dispositions transitoires pour le grade de praticien principal en application des dispositions de l’article 19 du statut particulier du praticien généraliste de santé publique.

Le président du SNPSP, le Dr Lyès Merabet, fera savoir que ce conseil national qui se tiendra les 16 et 17 octobre prochains en session ordinaire, examinera la situation des lieux et devra prendre les décisions qui s’imposent afin de faire valoir les revendications des praticiens de santé publique.

« Une réunion de travail regroupera les représentants de son syndicat et ceux du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, début octobre », a affirmé Lyès Merabet. Le SNPSP multiplie les rencontres avec ses adhérents à travers les assemblées générales organisées au niveau de l’ensemble des structures de santé. En prévision du Conseil national ordinaire élargi, un calendrier des conseils régionaux a été établi.

Le conseil régional du centre du pays se tiendra le 30 du mois en cours à Zéralda, alors que le conseil de la région Est aura lieu le 1er octobre prochain à Aïn Mlila ; tandis que le conseil de région ouest le 7 octobre prochain à Relizane.

Les praticiens ont dénoncé avec force « l’immense retard enregistré dans le dossier de l’alignement des chirurgiens dentistes et des pharmaciens par l’application des démarches relatives à la mise en place de la classification des docteurs en médecine dentaire et en pharmacie dans la grille de salaire de la Fonction publique ainsi que dans l’élaboration et le lancement des programmes de formation en collaboration avec le ministère de l’Enseignement supérieur ».

Ce syndicat réitère son attachement à sa plate-forme de revendications qui se résume en « l’application de l’instruction du Premier ministre portant intégration dans le grade de « principal » de tout praticien cumulant dix ans d’ancienneté, l’alignement sur les nouveaux diplômes de doctorat pour les pharmaciens et les médecins dentistes avec classification sur la grille des salaires des fonctionnaires, ainsi que l’intégration du SNPSP, à part entière, dans tout le processus d’organisation des concours de promotion aux grades de « principal » et « en chef » ».

Ce syndicat revendique également l’ouverture officielle du projet d’amendement du statut particulier des praticiens médicaux généralistes, négocié et remis à la DGFP au mois d’avril 2011. Cette organisation syndicale a appelé à la tenue obligatoire des assemblées générales locales des adhérents et des conseils régionaux (Centre, Est, Ouest et Sud-Centre) avant la tenue de son conseil national dont les PV seront soumis au conseil national.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email