-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le SNPSP réitère son adhésion à l’Intersyndicale

Le SNPSP réitère son adhésion à l’Intersyndicale

Le SNPSP réitère son engagement total dans les actions de l’Intersyndicale pour la défense des droits des travailleurs algériens et rappelle ses positions de principe pour la défense des libertés syndicales.

Le Dr Lyes Merabet, son président, a dans ce sens indiqué que son syndicat continuera dans la voie de consolidation de l’unité d’action dans le cadre de l’Intersyndicale, dont l’objectif majeur est la création d’une confédération syndicale autonome.

Ce syndicaliste a, en outre, réaffirmé l’intérêt de la revalorisation du praticien de la santé publique à travers, notamment, l’adoption officiellement de la spécialité en médecine générale, ainsi que le règlement définitif du dossier du doctorat en médecine dentaire et en pharmacie.

Le SNPSP considère urgente la refonte des cursus universitaires de médecine avec l’institutionnalisation de la formation médicale continue. Le président du SNPSP dénonce l’immense retard accusé par le ministère de la Santé dans la prise en charge de sa plate-forme de revendications adoptée par les praticiens lors du congrès.

Cette dernière tourne autour de « l’amélioration des conditions de travail et la mise en place des plateaux techniques nécessaires à toute prestation de soin normalisé, l’implication effective de toutes les instances concernées par la protection des professionnels de la santé contre toutes les formes de violence, le droit à l’indemnisation pour les praticiens de la santé publique réquisitionnés pour assurer la couverture médicale lors des examens scolaires de fin d’année, d’événement sportifs ou d’échéances politiques électorales, à l’instar des autres corps « .

Le SNPSP réclame également l’élargissement de la prime de zone aux praticiens médicaux généralistes exerçant dans les régions enclavées au nord et dans les régions des Hauts Plateaux, le droit de bénéficier d’un logement d’astreinte, la création d’une fonction publique hospitalière pour répondre à la nature et aux spécifiés des activités du secteur.

Ce syndicaliste réitère sa demande de permanisation dans leur poste de travail des praticiens médicaux recrutés dans le dispositif dévalorisant du préemploi, dont il est demandé son abrogation définitive.

Le SNPSP a dénoncé, par la voix de son président, toutes formes d’entraves au libre exercice syndical et au droit de grève et appelle les autorités publiques à la préservation et à la promotion du dialogue sur les dossiers du monde du travail.

L’intervention du président de la République qui a introduit un amendement dans le projet de loi sur la retraite a été fortement apprécié par le syndicat national des praticiens de la santé publique.

Mais ce syndicaliste n’a pas manqué par ailleurs d’afficher son mécontentement quant à cet amendement, qui selon lui, n’a pas apporté de changement. S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue hier au niveau de son siège national, à Alger, le président du SNPSP, Dr Lyes Merabet reconnait le geste du chef de l’Etat mais considère que cela reste insuffisant.

De ce fait, il sollicite le président de la République pour procéder au gel de ce projet adopté par le parlement mercredi passé. Selon lui, l’intersyndicale de la fonction publique se réunira demain pour tracer le plan d’action à entreprendre dans les prochains jours afin d’exiger le maintien de la retraite anticipée et de la retraite sans conditions d’âge.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email