-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Snapeste n’écarte pas un retour à la protestation

Le Snapeste n’écarte pas  un retour à la protestation

Le Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapeste) a réitéré son engagement quant à recourir à une nouvelle protestation.

Une réunion se tiendra le 7 janvier pour décider de la date et de la forme que prendront les nouvelles actions de protestation, a indiqué un communiqué rendu public par le Snapeste.

Cette formation syndicale veut, à travers son recours à la grève, dénoncer « l’annulation de la retraite anticipée et de la retraite sans condition d’âge, la dégradation du pouvoir d’achat des travailleurs ainsi que les augmentations des prix prévues dans la loi de finances 2017 ».

A l’issue de la session ordinaire de son conseil national, le Snapeste dénonce la prise de décision de la part du gouvernement d’une manière unilatérale, sans consultation des représentants des différents syndicats autonomes. Le syndicat s’indigne contre le « mépris flagrant » affiché par le gouvernement face aux différents appels des travailleurs algériens, et traduit par « la politique du fait accompli.

Le Snapeste met en garde suite au conséquences de l’adoption de la loi sur la retraite « comme il a été approuvé par les deux Chambres du Parlement. Cette loi ne fera qu’augmenter le degré de tension sociale et les conséquences seront fâcheuses », lit-on dans le communiqué.

De ce fait, le syndicat a appelé les pouvoirs publics et les détenteurs de décisions à intervenir dans les plus brefs délais afin de procéder au gel de la nouvelle loi sur la retraite. Par ailleurs, ce syndicat dénonce également les retenues abusives et aléatoires sur les salaires des enseignants grévistes.

Le Snapeste fait état, encore une fois, de la mauvaise gestion des responsables locaux et centraux du secteur, laquelle se traduit, selon lui, par « l’hésitation et la confusion dans la prise de décision, ce qui a été prouvé à plusieurs occasions ». Le syndicat dénonce, à cet effet, la vision unilatérale et improvisée affichée par les responsables de la réforme du système éducatif.

Enfin, le Snapeste réitère son adhésion à l’Intersyndicale de la fonction publique et s’engage à se mobiliser afin de faire réussir les prochaines actions de protestation qui seront prises dans ce cadre.

Il convient de rappeler, en outre, que la plate-forme de revendications de l’Intersyndicale de la fonction publique s’articule autour de « l’annulation de la réforme des retraites et la participation du syndicat à la préparation de la nouvelle loi de travail ».

Ces formations syndicales exigent également « la révision de la grille des salaires et l’amélioration du pouvoir d’achat des enseignants ». Cette entité syndicale a, à cet effet, lancé un appel à tous les travailleurs pour rester mobilisés autour de leurs revendications au sein du front syndical. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email