-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le service national ne sera pas comptabilisée dans la retraite proportionnelle

Le service national ne sera pas comptabilisée dans la retraite proportionnelle

La durée du service national ne sera pas comptabilisée dans le calcul de la retraite proportionnelle ou sans condition d’âge, avant 60 ans révolus, a fait savoir le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi. « Le travailleur bénéficie, à sa demande, de ce type de retraite au moment où il est en mesure de poursuivre sa carrière professionnelle jusqu’à 60 ans », a-t-il ajouté.

En outre, le ministre a précisé que la demande d’une retraite anticipée par le travailleur implique la mobilisation de ressources financières supplémentaires. « La retraite proportionnelle ou sans condition d’âge, exige la mobilisation de ressources financières supplémentaires, ce qui pourrait impacter négativement sur les équilibres financiers de la Caisse nationale des retraités », a-t-il souligné.

Et d’ajouter que de telles mesures « sont à même de réduire le nombre de travailleurs qui cotisent au système de retraite et d’augmenter celui des bénéficiaires de la retraite anticipée ».
Cette situation peut provoquer « un déséquilibre dans le taux de cotisations ». M. El Ghazi a affirmé, dans ce sens, que les caisses de retraite « devraient être soumises à une gestion efficace afin de préserver le droit des générations futures à la retraite ».

« La prise en charge des préoccupations de cette frange et la comptabilisation des années du service national devraient être examinées dans le cadre d’une démarche globale visant l’adaptation du système national de retraite tout en préservant les droits des travailleurs », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, le ministre a souligné que « le principe de retraite repose sur le versement de cotisations sur une durée déterminée pour assurer la continuité du système de retraite et préserver les équilibres financiers de la Caisse nationale des retraités ».
D’après le ministre, cette démarche a été prise dans le cadre de la « protection sociale et du droit du travailleur de bénéficier de la comptabilisation de la durée du service national dans le calcul de la retraite à l’âge de 60 ans, tout en préservant les équilibres financiers de la caisse nationale des retraités ».

Il convient de rappeler que la nouvelle loi sur le service national parue dans le Journal officiel N° 48 du 10 août dernier, stipule que les 12 mois que passe le jeune conscrit au sein des casernes de l’ANP, sont considérés comme un acquis, puisque cette durée est considérée comme une expérience professionnelle.

Elle est donc comptabilisée dans le calcul des années de l’ancienneté de service qui est exigée pour l’avancement et la retraite conformément à la législation et la réglementation en vigueur.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email