-- -- -- / -- -- --
Sports

Le sept national met les deux pieds en quart de finale

Le sept national met les deux pieds en quart de finale

C’est fait pour la sélection nationale algérienne de hand-ball qui a mis avant terme les deux pieds en quart de finale de la Coupe d Afrique des nations au Caire, après sa large victoire sans appel sur les Lions du Cameroun 34-27 (mi-temps : 16-11), dans le cadre de la 4e journée du premier tour (groupe A). 

C’est le troisième succès d‘affilée pour les Vert après celles réalisées face au Gabon (35-24) et au Maroc (27-22) contre une défaite lors du match d’ouverture devant l’Egypte (22-18).

Ce succés acquis haut la main face au Cameroun est venu confirmer le sursaut d’orgueil enregistré contre le Gabon puis le Maroc après l’amer échec concédé devant les Pharaons sur leur parquet et devant leur peuple alors qu’il y avait de la place pour faire mieux à l’entame de cette compétition. 

Les Verts en assurant leur qualification au prochain tour, peuvent respirer un bon coup en prévision de leur dernier rencontre du groupe contre le Nigéria, dernier du groupe et qui a eu du mal à honorer sa présence à ce niveau dans le gotha continental.

Une simple formalité a priori à accomplir qui devrait permettre au coach Salah Bouchkriou de faire tourner son effectif et donner plus de temps de jeu aux nouveaux capés qui ont parfaitement répondu aux espoirs du sélectionneur.

Hier, la sélection nationale a disputé son quatrième match de poule, et le moins que l’on en puisse dire, c’est qu’elle a bien déroulé en laissant sur le banc les titulaires habituels. 

Les Verts ont commencé très fort cette rencontre en entamant les débats sur les chapeaux de roues comme pour asphyxier les Lions du Cameroun. La différence d’écart était lisible sur le parquet et au tableau de marque puisqu’ après 10’ de jeu le score était déjà 7-1.Boudjenah, Kieffer et Zamoum , n’ont pas fait dans la dentelle pour cela.

L’équipe est retombée par la suite dans son pécher mignon à savoir une baisse de rythme inexplicable sans pour autant laisser le champ à l’adversaire pour revenir au score de plus prés. 

Les Vert ont terminé la première mi temps à l’aise (16-11). Après la pause et comme il faillait s’y attendre, les Fennecs sont tombés dans la facilité pour enregistrer un grand nombre d’occasions de buts ratées.

Ce qui a permis à l’adversaire de revenir avec courage jusqu’à trois buts d’écart (26-23) à dix minutes de la fin. Sentant le roussi, le coach Bouchkriou sort de ses gongs et recadre tout son groupe.

La suite sera un calvaire pour les Lions qui n’ont pas eu le temps après de rugir devant un sept national déchaîné mais appelé à revoir la maîtrise de son jeu et son implication dans la bataille de bout en bout quelle que soit la stature de l’adversaire. 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email