-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le secteur devrait générer 534 milliards de dinars en 2020

Le secteur devrait générer 534 milliards de dinars en 2020

A l’occasion de l’inauguration de la 20e édition du Salon international de l’artisanat, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a souligné avant-hier à Alger la nécessité de se pencher davantage sur la promotion de ce secteur, qui pourrait contribuer grandement à la diversification de l’économie nationale et à la promotion des exportations hors hydrocarbures.

Sellal a appelé à promouvoir le produit local et lui permettre d’être compétitif sur le marché international, affirmant que cela commence par la formation et la qualification des artisans. Selon le directeur du développement de l’artisanat au ministère, Chokri Ben Zaarour, le secteur de l’artisanat devrait contribuer grandement à la diversification de la production nationale et à la croissance du produit intérieur brut avec 534 milliards de dinars à l’horizon 2020.

« Les activités de l’artisanat qui seront renforcées par plus de 220 000 nouvelles activités à l’horizon 2020 devraient générer 1,5 million de postes d’emploi et de réaliser 534 milliards de dinars de PIB à l’horizon 2020 », a-t-il indiqué avant-hier en marge de ce Salon placé cette année sous le thème : « l’artisanat, un partenaire dans le développement durable ».

Ce responsable a expliqué que le secteur a tracé un programme national 2010-2020 pour le développement de l’artisanat en Algérie qui consiste à augmenter le nombre d’artisans, à travers la simplification des mesures d’inscription.

Ce programme renferme aussi des mesures pour le renforcement des capacités de production à travers le soutien direct aux artisans, et l’amélioration de la qualité du produit à la faveur de la promotion de la formation et le financement des artisans par le biais des dispositifs de l’Etat.

Ben Zaarour a insisté sur l’importance d’actualiser la formation, notamment dans le design et le développement des techniques de production, en vue de leur modernisation avec la préservation du cachet traditionnel du produit. Il a, en outre, mis l’accent sur l’impératif de « soutenir la stratégie de promotion, à travers la participation aux Salons régionaux, nationaux et internationaux pour faire connaître les produits de l’artisanat et faciliter leur commercialisation.

Selon ce même responsable, le secteur, qui table sur un million de postes d’emploi et 200 milliards de dinars de PIB en 2016, compte actuellement 334 000 activités générant 820 000 postes d’emploi. Concernant les opportunités de cet événement, il a affirmé que c’est un espaces d’échange d’expérience et de savoir-faire entre les artisans nationaux et ceux étrangers.

Cette vingtième édition du Salon international de l’artisanat qui se poursuivra jusqu’au 24 octobre a vu la participation de 750 exposants dont 116 artisans étrangers venus de onze pays (Tunisie, Syrie, Palestine, Inde, Pakistan, Sénégal, Burkina-Faso, Mali, Sahara Occidental, Niger, et Mauritanie).

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email