Le scrutin à Constantine : Peu d’engouement – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le scrutin à Constantine : Peu d’engouement

Le scrutin à Constantine : Peu d’engouement

Peu d’engouement a été constaté au niveau de la quasi-totalité des bureaux de vote de Constantine Ville.Les élections municipales n’avaient presque pas lieu de citer en dehors des périmètres des centres de vote et beaucoup de citoyens vaquaient à leurs occupations quotidiennes, si ce n’est des actes publicitaires menaient par les représentants de quelques candidats, défiant du coup la loi, qui venaient de temps à autre rappeler que le scrutin se tenait ce samedi.

Les chiffres fournis vers 11 heures du matin faisaient d’ailleurs état d’un taux de participation de 2.93% pour les APC et 2.65% pour l’APW., soit à peine 17 700 votants sur les 605 000 inscrits.

Bien que toutes les conditions ont été réunies pour la réussite de l’opération pour laquelle près de 20 000 encadreurs ont été mobilisés. Un total de 1512 bureaux de vote répartis sur 215 centres ont été aménagés pour recevoir les électeurs.

Le protocole sanitaire contre la pandémie de la covid-19 a été scrupuleusement respecté en tout cas par les agents et encadreurs chargés de veiller sur l’aspect préventif.

Pour ce faire, les médecins au nombre de 900,  délégués par la direction de la santé et de la population de la wilaya ont été pour la plupart au rendez-vous, soit une moyenne de 4 médecins par centre  de vote. Ceci en plus des médecins mobilisés par la direction de la protection civile, a-t-on constaté au niveau de certains bureaux de la ville des ponts.

Le wali de Constantine, Messaoud Djari, avait pour sa part accompli son devoir électoral au niveau du centre Rokaya Boughaba au centre-ville. Le chef de l’exécutif a à l’occasion appelé les citoyens de la capitale de l’Est à « aller voter massivement et à accomplir leur devoir électoral pour choisir leur représentants à l’assemblée populaire de wilaya et à l’assemblée populaire communale qui a-t-il précisé, « constitue la cellule de base pour l’édification des institutions d’un Etat fort ».

Pour rappel, la représentation locale de l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie) avait donné son quitus à 73 listes partisanes et indépendantes. Neuf, postulant pour des sièges à l’APW et 64 pour les sièges au niveau des douze communes de la wilaya.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email