-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le Salon SIPSA SIMA: Cap sur l’agriculture intelligente

Le Salon SIPSA SIMA: Cap sur l’agriculture intelligente

Le SIPSA SIMA 2018, le plus grand Salon international de l’élevage et de l’agroéquipement en Afrique, ouvre ses portes ce dimanche au Palais des expositions (SAFEX) à Alger.
Ce Salon de référence pour l’ensemble des productions animales et végétales au Maghreb et en Afrique regroupe les professionnels de la filière en vue de renforcer leurs liens et d’accéder aux innovations. Ceci en leur ouvrant la voie vers une agriculture performante.
Cette 18e édition est placée sous le thème « Pour une agriculture intelligente, face au défi d’une sécurité alimentaire et sanitaire durable », pour marquer l’importance de l’introduction de nouvelles technologies dans ce secteur. L’édition de cette année, qui accueille les Pays-Bas comme invité d’honneur, verra aussi la représentation de 45 pays avec un total de 500 exposants répartis sur une surface de 31 000 m2. Le nombre attendu de visiteurs professionnels atteindra 21 000 selon les prévisions. Une grande gamme de produits sera de ce fait présentée afin de répondre à tous les besoins des exploitations agricoles et des professionnels de l’élevage. Matériels et équipements d’élevage, production et santé animales, élevage (avicole, bovin, caprin), aquaculture, travail du sol, irrigation, nouvelles technologie, services… sont autant de produits que les pavillons de la SAFEX abriteront quatre jours durant. Pour le directeur de ce Salon, le docteur Amine Bensemmane, « avec l’adoption de cette thématique le Salon SIPSA poursuit sa contribution dans l’identification des stratégies les plus adaptées pour augmenter durablement la productivité et la résilience des cultures ». Il est aussi question, selon lui, « d’œuvrer dans la continuité de la consolidation des bases de notre sécurité alimentaire qui constitue la ligne de mire de la politique nationale en la matière ».
Il y a lieu de noter que le choix de la thématique tombe à point avec les recommandations des experts en agriculture qui, rappelons-le, lors du séminaire international sur l’agriculture 4.0 organisé la semaine passée à Alger, ont à l’unanimité plaidé pour la nécessité d’introduire les nouvelles technologies dans l’agriculture. « Il faut adopter toute solution qui peut améliorer la productivité et qui permettra aussi de mettre à la disposition du consommateur un produit à un meilleur prix », a notamment recommandé Sid-Ahmed Ferroukhi, ex-ministre algérien de l’Agriculture. Selon lui, « dans les années à venir nous serons plus nombreux, plus exigeants sur l’alimentation, nous devons donc produire plus, mieux et avec moins de ressources ». « Cela ne peut pas se faire sans l’intégration de nouvelles technologies », a-t-il estimé.
Cet événement de quatre jours sera également ponctué par des rencontres B to B destinées à favoriser les échanges entre investisseurs et porteurs de projets. Des forums abordant plusieurs questions pendantes de politique agricole seront aussi organisés en marge de ce Salon.
 

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email