-- -- -- / -- -- --
Culture

Le retour masqué de la Mostra de Venise

Le retour masqué de la Mostra de Venise

La course au Lion d’Or avec masques et caméras thermiques : la Mostra de Venise s’ouvre mercredi 2 septembre, premier grand festival international de cinéma dans un monde bouleversé par la pandémie, défiant la résurgence estivale du coronavirus.
Signe de l’importance du rendez-vous pour le monde du cinéma, les directeurs des huit plus grands festivals d’Europe, dont Cannes et Berlin, d’ordinaire en concurrence pour attirer les meilleurs films, ont prévu de marquer leur “solidarité envers l’industrie cinématographique mondiale”, en plein marasme, en assistant à la soirée d’ouverture sur la lagune.

Mais qu’on ne s’y trompe pas : le plus vieux festival de cinéma du monde ne ressemblera en rien à ce qu’il a été. Le public sera exclu du tapis rouge, les vedettes internationales et les films hollywoodiens seront largement absents, et le masque sera de rigueur à l’intérieur comme à l’extérieur. Avec tous ces masques, on se croira un peu au carnaval – mais les célèbres loups vénitiens couvrent habituellement le haut du visage…

Robert Cicutto, directeur de la Biennale d’art et d’architecture, qui chapeaute la Mostra, a expliqué que la décision d’organiser le festival annuel de cinéma constituait un signe important de renaissance pour Venise, mais aussi pour l’industrie cinématographique. Il espère que l’expérience sur le Lido servira de laboratoire pour les futurs rassemblements culturels.

La Mostra, du 2 au 12 septembre, marque le retour de l’Italie sur la scène mondiale de l’art, après que ce pays soit devenu le premier en Occident à être frappé par la COVID-19. Le strict confinement de 10 semaines en Italie a permis de contenir le virus, mais les infections rebondissent maintenant après les vacances d’été.Les personnes invitées de marque au festival ne seront pas exemptées de tests par les autorités sanitaires. D’autres mesures ont aussi été prévues pour limiter la contagion : des sièges réservés, espacés, pour toutes les séances, et l’obligation de porter le masque même pendant les projections et à l’extérieur.

Les restrictions sur les voyages des États-Unis vers l’Europe ont fait que les films hollywoodiens, qui utilisent souvent Venise comme tremplin pour d’autres festivals – et finalement pour les Oscars –, seront essentiellement absents cette année.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email