Le retour à la retraite anticipée est exclu – Le Jeune Indépendant
-- -- -- / -- -- --


Nationale

Le retour à la retraite anticipée est exclu

Le retour à la retraite anticipée est exclu

Le retour au régime de la retraite anticipée n’est pas à l’ordre du jour. Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Youcef Cherfa, a affirmé lors d’une séance plénière à l’APN, consacrée aux questions orales, que «le retour à la retraite proportionnelle et sans condition d’âge est, pour l’heure, exclu compte tenu du déficit de la Caisse nationale des retraites (CNR)».

«Le retour à la retraite proportionnelle sans condition d’âge, mesure exceptionnelle à la base, n’est pas de mise pour le moment, au regard de la situation financière de la Caisse nationale des retraites (CNR)», a indiqué Youcef Cherfa, en réponse à une question du député Ali Mouilh.

Il a mis en avant les difficultés financières que traverse la CNR. Cette dernière est en effet devenue un fardeau pour l’économie nationale. Elle a même parfois recours à des crédits pour couvrir les retraites.

A ce propos, le ministre a fait état «de la baisse du nombre de cotisants», précisant que la CNR enregistre 1,92 cotisant pour un seul retraité, alors que l’équilibre financier de la caisse en requiert 5 pour un seul retraité.

Le ministre a rappelé que «la procédure de départ à la retraite proportionnelle et sans condition d’âge est intervenue dans une conjoncture exceptionnelle, en 1997, en raison des conditions socio-économiques prévalant dans le pays à cette époque». Il a tenu à rassurer que l’Etat demeure attaché à ses principes et ses valeurs sociales.

A une question du député Khelifa Benslimane, au sujet de certains établissements qui exigent des conditions pour l’emploi, le ministre a relevé que les offres d’emploi sont soumises au contrôle strict des services d’emploi et de l’Inspection du travail, et aucune discrimination n’y est tolérée ni préférence d’une catégorie donnée. «Les offres d’emploi doivent être ouvertes à tous les demandeurs et aucune personne ne doit être écartée tant que son dossier répond aux exigences du poste d’emploi proposé», a-t-il insisté, ajoutant que l’offre d’emploi doit cibler les compétences requises.

Pour rappel, le déficit colossal de la CNR continue de se creuser davantage depuis 2012. Il s’élevait à 680 milliards de dinars à la fin 2019 et à 700 milliards de dinars à la fin 2020, selon les chiffres officiels. Le régime de la retraite anticipée a été suspendu en 2016, à la faveur de la loi 15-16 de septembre 2016, visant théoriquement à réinstaurer l’équilibre financier de la CNR.

En outre, dans un récent décret exécutif, le gouvernement a évoqué la possibilité de prolonger l’âge du départ à la retraite à 65 ans, sachant que l’âge légal du départ à la retraite admis actuellement est de 60 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes.

Il faut dire que les pensions de retraite des 3,3 millions de retraités existant actuellement pèsent lourdement sur les cotisations des salariés de la CNASCNAS Caisse nationale de la sécurité sociale. Il y a plus de retraités et moins de cotisants. Actuellement, moins de trois salariés cotisent pour un seul retraité alors que pour atteindre l’équilibre il en faudrait cinq pour un seul retraité.

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Cet article vous-a-t-il été utile?

Cet article vous-a-t-il été utile?
Nous sommes désolés. Qu’est-ce qui vous a déplu dans cet article ?
Indiquez ici ce qui pourrait nous aider a à améliorer cet article.
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email