-- -- -- / -- -- --
Nationale

Le réseau de trafic de faux billets de l’Ouest démantelé

Le réseau de trafic de faux billets de l’Ouest démantelé

Le réseau, constitué de plusieurs présumés trafiquants dont trois ont été arrêtés, compte en son sein une jeune fille de 22 ans. Cette dernière leur permettait de passer plus facilement les barrages fixes et les patrouilles mobiles des services de sécurité.

Trois présumés trafiquants de faux billets ont été interpellés par les gendarmes et 110 millions de centimes en fausses coupures de 1 000 DA ont été saisies suite au démantèlement d’un réseau de malfaiteurs en activité dans plusieurs wilayas de l’Ouest, selon un communiqué de la Gendarmerie nationale daté d’hier.

L’affaire remonte à quatre jours, quand les gendarmes de la section de recherches du groupement de Mostaganem ont appris l’existence d’un vaste réseau de trafiquants en faux billets en activité.
Les gendarmes ont dès lors élaboré un plan pour localiser le champ d’activité dudit réseau. Ainsi, après 48 heures d’investigations, les enquêteurs ont appris que le réseau alimentait plusieurs wilayas de l’Ouest en faux billets, produits dans une maison sise à Chlef.
Les gendarmes ont alors demandé une extension d’expertise au procureur de la République de Mostaganem à Chlef. Cela leur a permis d’identifier puis d’arrêter trois membres du réseau, dont une jeune fille âgée de 22 ans. La Gendarmerie a procédé à l’arrestation des trafiquants suite à la diffusion d’un avis de recherche d’un véhicule léger portant une plaque d’immatriculation de la wilaya de Chlef. Lors d’un contrôle, les gendarmes ont repéré la voiture signalée, au lieu-dit Oued Kramis, dans la wilaya de Chlef.

Les trois occupants qui s’y trouvaient dont une jeune fille ont tenté de prendre la fuite à la vue des gendarmes. Ils ont été finalement maîtrisés et conduits à la brigade de la gendarmerie pour enquête. Passée au peigne fin, il a été découvert dans la voiture un sachet en plastique dissimulé sous le siège du passager, avec à l’intérieur 110 millions de centimes en coupures de 1 000 DA.

La gendarmerie a affirmé que la somme saisie a été remise au laboratoire relevant du Groupement de la gendarmerie de Mostaganem qui, après analyses, ont confirmé qu’il s’agissait de faux billets. Les nommés K. M., R. R. ainsi que la jeune fille A. M, respectivement âgés de 27, 28 et 22 ans, ont avoué qu’ils étaient sur le point de livrer les 110 millions de centimes en faux billets à des clients qui résident dans les communes de Sidi Lakhdar et Aâchaâcha à Chlef.
Les présumés malfaiteurs ont également avoué alimenterles wilayas de l’Ouest en faux billets de banque de 1 000 DA.

Commentaires
Email
Mot de passe
Prénom
Nom
Email
Mot de passe
Réinitialisez
Email